11 méthodes naturelles pour stimuler l’hormone de croissance

Hormone de croissance1
1 septembre 2020
-

Il est évident que les êtres vivants traversent un processus de croissance tout au long de leur vie, allant de bébés en enfants, puis d’enfants à adolescents, d’adolescents à adultes, puis nous suivons une croissance, mais décroissante en raison de la vieillesse. Ce processus est déterminé par de nombreux facteurs. Mais il y en a un en particulier qui pourrait être considéré comme le plus important : il s’agit de l’influence de l’hormone de croissance (GH) dans notre corps. De quoi s’agit-il et comment pouvez-vous l’augmenter ?

Qu’est-ce que l’hormone de croissance ?

L’hormone de croissance, comme son nom l’indique, influence le processus de croissance d’une personne. Toutefois, sa fonction ne se limite pas à ce détail, car elle se produit tout au long de notre vie et pas seulement au cours du développement.

Ainsi, le GH affecte ou influence également le processus d’inhibition du glucose, dégrade les acides gras du corps et stimule la production de protéines.

Pendant que nous jeûnons, l’hormone de croissance joue un rôle très important, à savoir le maintien du taux de glucose dans le sang, qui sert aux processus cérébraux, ainsi que le déplacement de la graisse réservée.

L’hormone de croissance est produite par une glande située dans la région de la face antérieure du cerveau. Cette glande est connue comme l’hypophyse, qui a une très petite taille, à peu près comme un pois, et est reliée à l’hypothalamus, qui en contrôle la fonction.

La glande pituitaire fait partie de la série de glandes constituant le système endocrinien connu. Cette glande produit également une autre série d’hormones très importantes pour notre corps, raison pour laquelle on l’appelle aussi « glande maîtresse ».

Cycle de l’hormone de croissance

L’hormone de croissance dans notre corps remplit un cycle à partir du moment où elle est expulsée. Le premier processus impliqué est la libération d’hormones hypothalamiques (l’inhibiteur et le relargage) dans le sang entourant la glande pituitaire (glande qui produit l’hormone de croissance).

Cependant, malgré ces hormones qui contrôlent la production d’hormone de croissance, l’équilibre naturel peut être affecté par l’action de facteurs physiologiques tels que : dormir, manger et faire de l’exercice.

Taux normal de GH

En raison de la fonction principale de cette hormone, qui est d’influencer la croissance du corps humain, il est évident que la quantité de sa production change en fonction de l’âge et du sexe de la personne.

Les personnes au cours de leur adolescence peuvent avoir une sécrétion d’hormone de croissance à environ 700 µg / jour, alors qu’un adulte en bonne santé ne sécrète qu’environ 400 µg / jour.

Hormone de croissance2

Que signifie le déficit en hormone de croissance ?

La déficience de la production de l’hormone de croissance est un trouble qui peut être considéré comme irrégulier ou peu commun chez l’homme. Elle consiste en une production insuffisante de ladite hormone de manière naturelle.

En cas de déficit de la production d’hormone de croissance, plusieurs effets peuvent être provoqués. Mais ils changent en fonction de l’âge du patient.

En ce qui concerne les personnes qui passent leur enfance, les signes les plus évidents de déficit de production d’hormone de croissance sont les suivants : retard de croissance et petite taille. Un autre effet qui peut être provoqué à ce stade est le retard dans la maturation des organes sexuels.

Dans le cas des adultes, le déficit en hormone de croissance est un phénomène considéré comme très rare. Dans de nombreux cas, le déficit à ce stade est causé par un adénome de la glande qui produit l’hormone de croissance.

Les effets du déficit en hormone de croissance chez l’adulte sont généralement l’obésité au niveau du tronc, une diminution de la masse musculaire dans d’autres zones et, plus particulièrement, une réduction de l’énergie.

Comment cela affecte-t-il les enfants ?

Comme on peut le déduire, l’hormone de croissance est très importante chez les enfants. En effet, c’est grâce à cela que les nourrissons peuvent avoir une croissance normale, renforcer leurs os et leurs muscles et également distribuer de la graisse dans tout le corps.

L’hormone de croissance peut également contrôler, chez les enfants, le niveau de glucose manipulé dans le corps ainsi que les lipides ou les graisses. Lorsqu’il y a un manque de production d’hormone de croissance chez les enfants, on peut clairement voir que l’enfant a une croissance très lente et sera plus court que les autres enfants du même âge et du même sexe.

Déficit en hormone de croissance chez l’adulte

Lorsqu’un déficit dans la production d’hormone de croissance chez l’adulte est diagnostiqué, il est fréquent que ce soit principalement pour des raisons cliniques, car au niveau de l’influence directe sur les processus de l’organisme, il peut ne pas y avoir de problème majeur. Les adultes qui présentent cette anomalie sont principalement ceux qui ont subi une radiothérapie pour un adénome. Cependant, il se peut que le déficit en hormone de croissance puisse également entraîner : fatigue excessive, capacité physique insuffisante, affaiblissement des muscles et troubles métaboliques.

Comment augmenter naturellement l’hormone de croissance ?

Éliminer les graisses corporelles

La graisse corporelle ne joue pas seulement un rôle dans la perception visuelle de notre taille. Des études ont montré qu’une quantité élevée de graisse corporelle affecte négativement nos niveaux d’hormone de croissance.

Une étude a comparé deux groupes de personnes, dont l’un avait une grande quantité de graisse du ventre et l’autre groupe avait relativement peu de graisse. En analysant les niveaux des deux groupes d’hormone de croissance, ceux qui avaient jusqu’à 3 fois plus de graisse se sont avérés avoir deux fois plus d’hormone de croissance dans leur système.

De plus, lorsque le corps commence à perdre de la graisse, il stimule à nouveau l’apparition de cette hormone. Il serait donc une bonne idée de commencer à réglementer l’alimentation à cette fin.

À retenir : débarrassez-vous de votre graisse corporelle excessive notamment celle du ventre. Cela permet d’optimiser vos taux d’hormones de croissance et d’améliorer votre santé.

Jeûne par intermittence

Il y a différentes façons de jeûner de façon intermittente. Certains le font en fixant une limite de temps quotidienne pour tous leurs repas et ensuite une autre période de temps pour ne pas manger du tout. D’autres fixent un délai de deux jours par semaine pour manger très peu de calories.

Quel que soit le jeûne de ce type, la science semble indiquer qu’il est bon pour augmenter les niveaux d’hormone de croissance dans le corps.

Le jeûne stimule la perte de graisse, ce qui est bénéfique pour cette hormone. De plus, la réduction de l’insuline résultant du jeûne favorise également la croissance, comme le montrent certaines études.

Un jeûne sain de 12 à 16 heures par jour est généralement considéré comme sain.

Note importante : Jeûner peut augmenter significativement les taux d’hormones humaines de croissance même si plus de recherches sont nécessaires pour les jeûnes plus courts.

Le supplément en arginine

L’arginine est un acide aminé protéique bénéfique pour le système immunitaire et le contrôle du taux de sucre. Comme supplément, l’arginine est très utilisée dans le sport et le culturisme. Cependant, une étude a montré que l’utilisation de l’arginine à des fins non sportives permet une augmentation significative de GH.

Cependant, toutes les études qui ont démontré l’efficacité de ce supplément ont nécessité la prise de fortes doses par des volontaires. Nous ne pouvons donc pas parler de résultats définitifs, mais d’une recommandation ayant de bonnes chances de porter fruit.

Réduire la consommation de sucre

Il a été démontré qu’une augmentation de l’insuline dans le sang réduit la production de l’hormone de croissance. Si l’on considère que les glucides et le sucre régulier sont ceux qui augmentent le plus notre taux d’insuline, il est clair que la réduction de leur consommation est une bonne première étape pour normaliser notre croissance.

Une étude a découvert que des individus en bonne santé non-diabétiques ont des taux de GH 3 à 4 fois élevés que les diabétiques qui ont une tolérance aux glucides et une fonction insuline détériorée.

À retenir : une insuline élevée peut réduire la production de GH. Par conséquent, il convient de limiter l’absorption de grandes quantités de sucres et de glucides raffinés.

Hormone de croissance4

Manger peu avant de s’endormir

La nuit est le moment de la journée où nous sommes le plus susceptibles de produire de l’hormone de croissance. Par conséquent, il n’est pas conseillé de manger trop en ce moment, surtout si nous allons manger des aliments qui augmentent notre taux d’insuline.

En général, il est préférable de manger 2 ou 3 heures avant le coucher.

Prendre un complément alimentaire à base de GABA

La GABA est un acide aminé sans protéine qui fonctionne comme un neurotransmetteur, envoyant des messages vers le cerveau.

En tant qu’agent calmant bien connu pour le cerveau et le système nerveux central, elle est souvent utilisée pour aider à dormir. Curieusement, elle peut aussi augmenter vos taux de GH.

Selon une étude à ce propos, on a découvert une augmentation de 400% dans les hormones humaines de croissance pendant le repas ainsi qu’une augmentation de 200% à la suite d’exercices physiques.

Ce complément devrait aider à stimuler vos taux d’hormone de croissance, tout en optimisant votre sommeil. En effet, votre production de GH la nuit est associée à la qualité et à la profondeur du sommeil.

Faites des exercices de haute intensité

Ce n’est pas un hasard si la plupart des athlètes développent bien leur stature et leurs muscles : l’exercice avec un bon sommeil et une alimentation saine constitue l’un des facteurs que nous pouvons contrôler et qui affectent le plus notre croissance.

Bien qu’il soit vrai que tout cela dépend de la quantité d’exercice que nous faisons, de quel type et avec quelle intensité, l’idéal est que nous maintenions une activité physique constante si nous voulons grandir normalement.

Prenez du bêta-alanine pendant ou après l’entraînement

Les suppléments tels que le bêta-alanine n’améliorent pas seulement la performance physique, car certaines études l’ont également liée à une augmentation de l’hormone de croissance.

Une étude a montré que la prise d’environ 4,8 grammes de bêta-alanine avant l’entraînement permet non seulement d’augmenter la performance jusqu’à 22%, mais à moyen terme elle interfère avec la création de plus d’hormone de croissance. Des suppléments similaires ont donné les mêmes résultats.

Adoptez de bonnes habitudes de sommeil

L’hormone de croissance est normalement libérée par de petites « impulsions » lorsque nous dormons. Cela se produit naturellement et de façon optimale tant qu’il n’y a pas de facteurs externes qui perturbent notre sommeil.

Voici quelques conseils pour créer de bonnes habitudes de sommeil grâce à l’amélioration de notre croissance physique :

  • Évitez l’exposition à la lumière artificielle, principalement la lumière bleue, avant d’aller dormir.

  • Lire un livre l’après-midi.

  • Veillez à ce que la pièce où nous dormons ait une température agréable en tout temps.

  • Ne buvez pas de caféine lorsqu’il est trop tard.

En plus de ces conseils, n’oubliez pas de maintenir une période de sommeil de 7 à 10 heures selon votre âge, mais jamais moins que cela.

Prendre des suppléments de mélatonine

La mélatonine est une hormone ayant des effets bénéfiques sur le sommeil et le rythme de la circulation sanguine.

En complément, la mélatonine peut améliorer la durée du sommeil chez les personnes souffrant de troubles tels que la somnolence. En outre, certaines études ont montré que sa consommation affecte directement la libération de l’hormone de croissance.

L’apport recommandé en mélatonine se situe entre 1 et 5 milligrammes, une demi-heure avant d’aller se coucher.

Utiliser d’autres compléments naturels

Il existe plusieurs compléments sur le marché qui, à doses modérées, peuvent développer la croissance humaine :

  • La Glutamine : une dose de 2 g suffit pour augmenter les taux de GH à courte durée de 78%

  • La Créatine : une dose de 20 g de créatine stimule énormément les taux d’hormone de croissance pour deux à six heures.

  • L’Ornithine : une étude a permis d’observer un pic plus élevé des taux de GH après avoir donné de l’ornithine à des participants.

  • L-dopa : chez les patients souffrant de la maladie de Parkinson, 500 mg de L-dopa a augmenté les niveaux de GH jusqu’à 2 heures.

  • La Glycine : des études ont révélé que la glycine peut améliorer les performances gymnastiques et fournir un maximum d’hormones de croissance.

Les aliments qui contiennent de l’hormone de croissance

L’hormone de croissance peut être appliquée de manière synthétique. Cela peut être fait pour un traitement ou simplement pour provoquer un changement physique, comme dans le cas des athlètes. Mais il n’est pas vivement recommandé d’ingérer ou d’administrer une telle substance sur un coup de tête, car celle-ci pourrait causer des dommages alternatifs à notre corps.

Il est donc préférable que nous recherchions des moyens naturels de fournir à notre corps une plus grande production d’hormones de croissance et d’aliments, ainsi qu’un moyen par lequel nous pouvons atteindre cet objectif. Ensuite, nous vous laisserons une liste des aliments qui ont une influence sur le système hormonal :

Viande biologique

La viande biologique regorge pleines d’acides aminés et d’autres substances qui améliorent la production d’hormone de croissance.

Algues

Ces plantes marines sont en train de mieux se positionner en termes de qualité nutritionnelle pour le corps humain. Dans ce cas, on peut dire qu’elles contribuent à augmenter la sécrétion de l’hormone de croissance.

Yaourt

En plus d’améliorer la fonction gastro-intestinale, le yogourt contient de grandes quantités de glutamine, un acide aminé qui, comme tout ce type, contribue à augmenter la production d’hormone de croissance.

Noix de Grenoble

Ils sont pleins d’acides gras sains et d’autres substances qui augmentent le GH.

Huile de coco

Cette huile est l’une des plus saines avec l’huile d’olive. Pourtant, elle produit en particulier une augmentation de la testostérone et du potentiel de l’hormone de croissance.

Hormone de croissance3

Citron

En raison de son niveau alcalin élevé, le citron peut augmenter la production d’hormone de croissance, car il améliore les conditions dans lesquelles cette hormone est produite.

Des œufs

Il est bien connu que les œufs peuvent être une excellente source de vitamines, de minéraux et de protéines. Cela aide le corps humain à de nombreux égards, dont l’un est la production de l’hormone de croissance.

Autres facteurs à prendre en compte pour stimuler la production hormonale

Les facteurs que vous pouvez prendre en compte pour améliorer la production hormonale sont les suivants :

  • Régime alimentaire : La nourriture est essentielle à un bon état de santé. Une alimentation équilibrée et saine maintiendra vos hormones à un bon niveau. Toutefois, certains aliments, tels que ceux riches en zinc (chocolat noir, viande rouge, crabe, cacahuètes, etc.) peuvent vous aider à stimuler la production d’hormones. 
    De même, les aliments contenant des acides gras, tels que les noix, les œufs et le poisson, influent sur l’absorption des hormones dans l’organisme. 
    La fibre offre également un avantage global à votre corps.

  • Exercice : L’exercice en général, mais en particulier les performances élevées, aide le corps à libérer des substances qui nous permettent également d’améliorer la production d’hormones de croissance dans notre corps.

  • Réduire le stress : le stress est un facteur déterminant dans des milliers de processus de notre corps, car il favorise la production de cortisol, ce qui bloque les processus de production d’autres hormones. 
    Alors, cherchez des moyens de libérer le stress et les tensions de votre corps, effectuez des activités qui vous soient bénéfiques. Exercice et yoga peuvent être de bonnes options pour y parvenir, une promenade dans le parc, une promenade pour prendre l’air, ou tout simplement s’allonger avec un bon livre ou écouter de la musique peuvent également être un moyen de se débarrasser du stress excessif.

On peut noter que mener un mode de vie saine est la clé essentielle pour avoir un corps avec une production d’hormones parfaitement équilibrée. Ce fait vous sera non seulement bénéfique dans ce sens, mais le fait d’avoir un bon rythme de vie vous aidera également à maintenir les autres processus de votre corps en bon état de fonctionnement et à renforcer vos défenses. Grâce à une bonne alimentation et à des exercices périodiques, nous pouvons donner à notre corps les propriétés nécessaires pour prévenir les maladies et rester en bonne santé.

Sources

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7733028

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/4302913

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18548362

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10444604


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !