5 complications que l’on risque avec la maladie de Lyme

La maladie de Lyme
11 décembre 2020
-

Les piqûres d’insectes peuvent mettre à mal la santé. Et parmi les piqûres pouvant causer le plus de dommages, il y a celles des tiques qui sont à l’origine de la maladie de Lyme. Cependant, ce ne sont pas toutes les tiques qui peuvent transmettre cette maladie à l’homme. En effet, seules celles qui sont infectées par la bactérie appelée Borrelia peuvent être à l’origine de cette maladie infectieuse. Et lorsque la maladie de Lyme n’est pas détectée à temps, elle peut engendrer diverses complications pouvant être graves. Découvrez 5 d’entre elles dans ce qui suit !

Bref rappel concernant la maladie de Lyme

Comme il a été mentionné plus tôt, la maladie de Lyme , aussi appelée Borréliose de Lyme, est une maladie infectieuse. Elle est transmise à l’homme par la piqûre de tique infectée. Lorsque l’insecte pique l’homme, la bactérie se propage dans le sang et les tissus via la peau. Toutefois, il faut noter qu’une personne infectée ne développe pas forcément la maladie de Lyme. En fait, plus la tique se fixe sur la peau, plus le risque de transmission est élevé. Une durée de fixation dépassant les 24 heures est propice à l’infection. 

La maladie de Lyme

Par ailleurs, il convient de rappeler que la maladie de Lyme n’est pas contagieuse. Ainsi, si jamais un de vos proches en est atteint, vous n’aurez rien à craindre. Enfin, pour rappel, la maladie de Lyme s’attrape surtout durant l’automne où les tiques est les jeunes nymphes sont très nombreuses. Et si vous projetez de faire une balade en forêt durant cette période, il faut bien faire attention et vous protéger. Au retour de votre balade, il vous faut vérifier chaque parcelle de peau pour déceler une éventuelle piqûre ou même une tique qui s’y accroche. La vérification doit aussi être très minutieuse chez l’enfant. Effectivement, si la piqûre et la tique passent inaperçues, le risque d’infection est élevé et de graves complications peuvent survenir. 

Des douleurs articulaires

Lorsqu’elle n’est pas diagnostiquée à temps, la maladie de Lyme peut évoluer et engendrer diverses complications qui vont rendre la pose du diagnostic encore plus compliquée. Parmi les complications les plus fréquentes de cette maladie infectieuse, il y a les douleurs articulaires

Ces douleurs au niveau des articulations peuvent survenir entre 6 semaines et 1 an après la piqûre de tique infectée selon l’évolution de la maladie. Elles se manifestent sur diverses articulations, mais surtout au niveau des genoux. Ces derniers enflent et deviennent rouges et chauds. Ces symptômes s’accompagnent d’une faiblesse de certains muscles du corps. Si la maladie de Lyme n’a pas encore été diagnostiquée, à ce stade, le médecin peut sérieusement y penser en fonction de la variabilité des symptômes. 

la maladie de Lyme

Une paralysie faciale

La maladie de Lyme peut également entraîner une paralysie faciale lorsqu’elle n’est pas traitée correctement. Cette complication figure parmi les symptômes neurologiques de la maladie de Lyme au même titre que les inflammations douloureuse touchant les nerfs situés autour de la piqûre de tique. La paralysie faciale survient quelques semaines à quelques mois après que le patient ait été piqué. Ses symptômes varient considérablement et passent par des périodes de rémission pouvant être très longues. Lorsque la maladie de Lyme n’est pas diagnostiquée à ce stade, la maladie peut facilement devenir chronique avec ses nombreuses complications. 

Cette paralysie faciale est due au fait que la bactérie, en se développant, passe par la barrière hémato-méningée et se fixe sur les gaines nerveuses. 

Des palpitations cardiaques

Comme la bactérie responsable de la maladie de Lyme peut se propager dans tout l’organisme, le cœur est aussi un organe qui peut être touché. Les palpitations cardiaques figurent ainsi parmi les complications les plus fréquentes de cette pathologie. Le patient ressent alors des battements cardiaques forts au niveau de sa poitrine. Des douleurs intercostales peuvent aussi être ressenties. Ces battements et ces douleurs cessent de manière spontanée. 

L’arthrite chronique

L’arthrite est l’un des symptômes les plus fréquents de la maladie de Lyme. Mais lorsque cette maladie n’est pas traitée à temps, ce symptôme peut devenir chronique. Ce qui peut mettre à mal la santé de la personne concernée. On reconnaît l’arthrite par les gonflements inflammatoires de l’articulation. Souvent, ce sont les genoux ou les chevilles qui en sont touchés. 

la maladie de Lyme

Lorsqu’elle devient chronique, l’arthrite peut être dangereuse car elle engendre de graves conséquences. En fait, elle peut user l’articulation. Ces dommages peuvent conduire la personne à ressentir beaucoup de douleurs, de la raideur ainsi que la diminution de l’amplitude des mouvements qu’elle peut effectuer. Vous l’aurez compris, lorsqu’elle n’est pas traitée et qu’elle évolue durant des semaines et des mois, la maladie de Lyme peut être très handicapante. 

Une vision trouble

Les troubles de la vision font aussi partie des symptômes neurologiques de la Borréliose de Lyme. Le patient peut ainsi ressentir des douleurs derrière le globe oculaire, des sensations comme des coups de poignards dans les yeux ou encore une vision double. Ces symptômes font leur apparition des semaines ou des mois après la piqûre de tique infectée. En se fixant dans les gaines nerveuses, les bactéries vont provoquer diverses atteintes neurologiques. La présence de mercure au niveau de l’organisme accentue ces symptômes neurologiques.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !