8 idées reçues sur le vieillissement

vieillissement

Le vieillissement est un processus physiologique normal que subit toute créature vivante. Chez les êtres humains, il s’accompagne souvent de quelques désagréments comme les douleurs articulaires ou encore la baisse du désir sexuel. Toutefois, en adoptant un mode de vie sain, il est possible de mieux vieillir et d’éviter ces quelques soucis. Voici les différents mythes circulant sur le quotidien des personnes âgées.


Vieillissement : synonyme de rhumatisme et d’ostéoporose ?

vieillissement


En prenant de l’âge, on croit, à tort, que la dégradation de la santé des os, des cartilages et des tissus musculaires est inévitable. Surviens alors les affections aiguës ou chroniques des articulations et des muscles. Selon une étude réalisée par les chercheurs de l’Université de Western Ontario et de l’Université de la Colombie-Britannique Okanagan, la pratique d’activité physique permet d’atténuer ces effets. En pratiquant de manière régulière, la puissance musculaire augmente et l’ostéoporose se fait rare. Il est alors possible d’échapper à l’inaptitude physique qui est souvent associée au vieillissement. Par ailleurs, il convient d’ajouter que les exercices physiques, combinés à une alimentation saine, sont bénéfiques pour la santé.


Le vieillissement va de pair avec les maladies et les chutes.


Plus l’âge avance, plus les défenses immunitaires s’affaiblissent. Les personnes âgées sont ainsi considérées comme étant des personnes vulnérables et facilement sujettes à des maladies. Cependant, la majorité des sénescents se trouve être en bonne santé et ils sont loin d’être des victimes régulières de chute. Cela est principalement dû à l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’à un bilan de santé régulier.


La perte de l’intérêt sexuel : un phénomène indissociable au vieillissement


La baisse de libido est l’un des plusieurs mythes sur le vieillissement. Il est vrai qu’une diminution du désir sexuel peut être remarquée chez les personnes âgées. Toutefois, il s’agit là d’un fait qui ne se produit généralement pas avant 75 ans. Chez les plus de 60 ans, l’impulsion sexuelle est toujours présente. Le problème réside plutôt dans l’absence de partenaire. 


Pour ceux ou celles qui ont la chance d’avoir un partenaire, il est important de ne pas tomber dans la routine. Il est même conseillé de pimenter la vie sexuelle en utilisant des sex-toy ou encore en investissant dans des ensembles de lingeries de temps à autre. Prendre soin de soi est également une bonne solution. Pour ce faire, une pratique d’activité physique à deux est recommandée. Un suivi par un coach sportif est également conseillé. En effet, il est important de pratiquer un sport adapté à l’âge et aux conditions physiques de la personne.

vieillissement


Mythe sur le vieillissement : les maisons de retraite sont les domiciles des personnes âgées.


Les ainés ont la réputation de ne pas pouvoir s’assumer tout seul. Pourtant, la majorité des personnes âgées sont autonomes et ont leur propre domicile. La plupart des gens qui vivent dans des centres de soins sont ceux âgés de plus de 85 ans.


La fausse bonne influence de la génétique sur le vieillissement.


Les gènes peuvent avoir un rôle dans la manière de vieillir d’une personne. Cependant, contrairement à ce qu’on croit, ils n’ont pas une si grande influence. Les paramètres les plus importants sont l’environnement, l’alimentation et le style vie. Il est donc nécessaire de s’entourer des bonnes personnes et d’opter pour un mode de vie plus sain. L’exposition à des substances chimiques et radioactives est également à proscrire.


Fausse croyance sur le vieillissement : la diminution des capacités cognitives est inévitable.


Avant les années 90, le cerveau était considéré comme étant un organe statique. Depuis, plusieurs recherches et études ont démenti cette affirmation. En effet, avec l’âge, le cerveau acquiert plus de connaissances. En outre, des exercices ludiques comme les mots croisés, le sudoku ou le scrabble favorisent le développement cérébral. Ils aident également à prévenir les trous de mémoire.


Le vieillissement entraîne l’atrophie du cerveau.


Le terme d’atrophie cérébrale est employé pour désigner une diminution de la masse du cerveau. Depuis longtemps, le vieillissement est considéré comme étant la cause principale de cette pathologie. Toutefois, suite à plusieurs études, des neuroscientifiques ont démontré que d’autres facteurs peuvent en être l’origine. On peut notamment citer l’alcool, le tabac ou encore le stress.


Le vieillissement s’accompagne de la perte de joie de vivre.

On qualifie souvent les personnes âgées de dépressives ou de grincheuses. Cependant, ces qualifications sont on ne peut plus fausses. En effet, malgré les difficultés qu’elles peuvent rencontrer au quotidien, elles affirment qu’elles savent prendre soin de leur moral. Elles profitent des petites joies du quotidien et rient beaucoup plus souvent que du temps de leur jeunesse. Il convient également d’ajouter qu’entretenir une vie sociale active améliore considérablement l’humeur. À noter que ceci est le résultat d’une étude qui a été réalisée sur un groupe de 40 centenaires.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !