Comment prévenir le syndrome de la sécheresse buccale ?

sécheresse buccale01

La xérostomie ou syndrome de la sécheresse buccale est un phénomène de déshydratation de la cavité buccale. Elle s’explique par une réduction de la sécrétion de salive. Quelle sont ses causes ? Pourquoi cette sensation de bouche sèche survient-elle et comment la prévenir ? C’est ce que nous allons voir. 

Quels sont les symptômes associés ?

D’abord, en plus de la sensation de bouche sèche, le syndrome de la sécheresse buccale est accompagné d’une sensation de soif intense. Mais aussi, des difficultés à mâcher et à avaler, ainsi que des difficultés à parler. Dans certains cas, la xérostomie peut causer des difficultés à déceler les saveurs.

Ensuite, elle peut aussi provoquer une altération de l’odorat, la formation de fissures douloureuses au coin des lèvres ou dans la bouche, une sensibilité plus accrue au développement de mycoses (surtout si la bouche et la langue sont blanches ou noires) ou de bactéries. Les risques de caries ou de gingivites sont également plus importants. Enfin, une halitose (mauvaise haleine) peut aggraver l’inconfort. 

sécheresse buccale02

Quels sont les causes ?

De nombreux mécanisme peuvent intervenir dans la réduction de production de la salive :

  • La destruction importante des glandes salivaires ou perturbation dans leur fonctionnement ;

  • Le manque d’apport d’eau ;

  • Les maladies chroniques est aussi en cause. Par exemple : le syndrome de Gougerot-Sjögren, une maladie auto-immune responsable d’une sécheresse de ka bouche, des yeux et des muqueuses génitales. Le syndrome de la sécheresse buccale survient surtout chez les femmes de 40 à 60 ans, de manière isolée ou associée à d’autres pathologies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, etc.) ;

  • La prise de certains médicaments (anxiolytiques, neuroleptiques, antihistaminiques, antiparkinsoniens, diurétiques, chimiothérapies anticancéreuses, antihypertenseurs, antispasmodiques, etc.) ;

  • Le VIH/Sida ;
  • Le stress ;

  • le diabète ;

  • le tabac ;

  • Une maladie rénale chronique ;

  • L’ablation chirurgicale d’une ou de plusieurs glandes salivaires ;

  • Les problèmes de thyroïde ;

  • La maladie d’Alzheimer  ;

  • Une radiothérapie du cou ou/et de la tête.  

Quand faut-il consulter un médecin ?

sécheresse buccale03

Le diagnostic du syndrome de la sécheresse buccale est facilement identifiable par l’examen de la bouche. On le décèle après les plaintes du patient ou durant des troubles de l’alimentation chez la personne âgée qui s’exprime peu. Le traitement est ainsi aisé si une insuffisance d’apports en eau, une cause médicamenteuse ou une autre cause réversible sont suspectées.

Mais en cas de persistance ou de suspicion de pathologie salivaire, il est possible de réaliser des tests afin de vérifier le bon fonctionnement des glandes salivaires. Cela peut également consisté en un examen d’imagerie (échographie, sialo-endoscopie ou radiographie) ou plus rarement, une biopsie d’une glande. La xérostomie ne nécessite généralement pas de traitement et disparaît d’elle-même. 

Les traitements

Le syndrome de la sécheresse buccale ne nécessite généralement pas de traitement. Des soins d’hygiène buccaux, une bonne hydratation et l’arrêt du tabac sont essentiels. Si une pathologie est identifiée, son traitement est de mise s’il est accessible (y compris lorsqu’il s’agit d’un médicament). 

Les remèdes naturels

Afin d’éviter la sécheresse buccale durant la nuit, il est parfois recommandé de mettre un humidificateur dans la chambre à coucher. Il faut aussi éviter de dormir la bouche ouverte. Il peut également être utile d’utiliser un clou de girofle en cas de douleur dentaire. Et ce, en attendant la prise en charge d’un dentiste. 

Les médicaments

Plusieurs produits de pharmacie peuvent jouer le rôle de substituts salivaires, d’humidifiants ou de lubrifiants. Ils peuvent servir à combattre la sécrétion salivaire insuffisante. Ils se présentent sous forme de sprays, de gels, de gomme à mâcher ou de solutions pour bains de bouche. Ces produits sont ainsi à base d’ingrédients tels que la carboxyméthylcellulose, les esters de glycérol glycérol, l’acide hyaluronique, ou la povidone. Ils peuvent également procurer un soulagement durant une courte période.

Par ailleurs, il se peut que dans certains cas, un médicament à base d’anétholtrithione ou un substitut de composition proche de la salive soit proposé. La pilocarpine (elle stimule la sécrétion de salive) est réservée au traitement des sécheresses buccales en cas de syndrome de Gougerot-Sjögren (si les traitements locaux sont inefficaces) ou en cas de radiothérapie du cou et de la tête. 

La prévention

sécheresse buccale04

Afin de prévenir la xérostomie, dans les cas où la cause n’est pas due au syndrome de Sjögren ou n’est pas congénitale, il faut :

  • Une bonne hygiène buccale et un suivi dentaire régulier ;

  • Une bonne hydratation ;

  • Rincer la bouche à de nombreuses reprises, surtout avant de manger, et l’humidifier à l’aide d’un brumisateur ;

  • Faire attention à arrêter de mâcher des chewing-gums et la consommation de tabac ;

  • Les jus ou liquides acides ou sucrés, qui favorisent les caries dentaires sont à proscrire ;

  • sucer des bonbons sans sucre, des bâtonnets de sorbet ou des morceaux de glace pour stimuler les glandes salivaires.

Remarque

Si vous souffrez de xérostomie, lavez régulièrement les dents avec un dentifrice au fluore ou utilisez un rince-bouche au fluorure pour prévenir la carie dentaire. Il est aussi conseillé de ne pas consommer les aliments et les boissons sucrés ou acides pour prévenir l’apparition de cavités. Enfin, il faudra consulter régulièrement un dentiste pour détecter et traiter les éventuelles infections. 

Sources et références :

http://www.snfmi.org/content/gougerot-sjogren-syndrome-de#:~:text=Pour%20%C3%A9viter%20les%20complications%20de,de%20stimuler%20la%20s%C3%A9cr%C3%A9tion%20salivaire.

https://www.revmed.ch/RMS/2003/RMS-2433/22928

https://www.brunet.ca/sante/conseils-sante/secheresse-buccale-comment-y-mettre-fin/


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !