Comprendre les différentes formes de diabètes

diabètes01
9 novembre 2020
-

Le diabète est l’une des maladies les plus caractéristiques du 21ème siècle. Sans traitement adéquat, cette maladie peut provoquer de graves complications. D’ailleurs, elle peut toucher aussi bien les enfants que les jeunes ainsi que les adultes. Aussi, il existe différentes formes de diabètes: type 1, type 2 et gestationnel. Dans cet article, vous allez découvrir ce qu’il faut retenir de chacune de ces formes et ce qui les caractérise. Vous découvrirez également les rôles de l’insuline dans le maintien du bon fonctionnement de l’organisme.

Définition du diabète

diabètes02

Avant tout, le diabète est une maladie chronique. A cet effet, il persiste toute la vie du malade. Cette pathologie est liée à un trouble par rapport à l’utilisation, l’assimilation et le stockage des sucres que l’alimentation apporte à l’organisme. Ces troubles provoquent l’augmentation du taux de glucose dans le sang. Ce taux est appelé glycémie, on parle donc d’hyperglycémie. Cette augmentation du taux de glucose est due à un manque ou à un problème par rapport à l’utilisation de l’insuline.

A titre d’information, vous devez savoir que la glycémie normale ne doit pas dépasser les 1,10 g/l à jeun. Après un repas, la référence est de 1,40 g/l. Lorsqu’un patient présente une glycémie à jeun au-delà de 1,26 g/l deux fois de suite, on considère qu’il a le diabète.

Le rôle tenu par l’insuline

L’insuline qui fait défaut ou qui n’est pas utilisée correctement en cas de diabète est une hormone produite par le pancréas. Elle est toujours présente dans le sang et a pour attribution de maintenir le taux de glycémie en équilibre autour de 1 g/l lorsque l’alimentation est trop riche en glucose. Ainsi, après un repas, l’apport de glucose supplémentaire conduit le pancréas à secréter plus d’insuline afin de réguler le taux de sucre sanguin. Mais lorsque cette hormone est en quantité insuffisante ou lorsqu’elle n’assure plus ses rôles, le sucre s’accumule dans le sang et provoque l’hyperglycémie. C’est ce qui se passe généralement chez une personne diabétique.

diabètes04

Quels sont les différents types de diabètes ?

Comme il a été mentionné un peu plus haut, le type de diabète qui atteint les malades n’est pas le même. Effectivement, il existe différentes formes de diabètes. A cet effet, leurs symptômes ainsi que leurs traitements ne sont pas les mêmes.

Le diabète de type 1

Connu sous l’appellation diabète insulinodépendant ou encore diabète maigre, le diabète de type 1 représente 10 à 15 % de tous les cas de diabète. Généralement, il touche les personnes non-obèses, et ayant moins de 30 ans. Cette pathologie chronique est due à la destruction des cellules du pancréas qui ont pour attribution de produire de l’insuline. Ces cellules sont appelées cellules bêta des îlots de Langerhans. L’organisme du patient ne reconnaît pas ces dernières et les détruit via des anticorps. Les cellules du corps ne peuvent donc plus accueillir comme il se doit le glucose apporté par l’alimentation et celui-ci retourne dans le sang, provoquant une hyperglycémie. Parmi les causes hypothétiques du diabète maigre, il y a les facteurs environnementaux (virus, substances toxiques,…) et la prédisposition génétique.

Généralement, les symptômes du diabète de type 1 sont :

  • Une soif intense ;
  • Un amaigrissement rapide ;
  • Des urines abondantes et fréquentes.

Le seul est l’unique traitement permettant la prise en charge du diabète de type 1 reste, à ce jour, l’apport d’insuline. Le patient a deux choix pour cela : les injections ou la pompe à insuline. Cette dernière est destinée à administrer l’insuline de manière continue.

Le diabète de type 2

Connu sous le nom de diabète gras, ou diabète de la maturité, le diabète de type 2 touche surtout les personnes autour de la cinquantaine qui sont en surpoids. Environ 90 % des cas de diabète sont des diabètes de type 2. Pour cette forme de la maladie, certaines anomalies sont à l’origine de l’hyperglycémie. Tel est le cas du pancréas qui continue à fabriquer de l’insuline, mais en quantité insuffisante. C’est ce que l’on appelle insulinopénie. Il peut aussi arriver que la quantité d’insuline produite soit suffisante, mais que celle-ci n’arrive pas à jouer correctement son rôle. Dans ce cas-là, on parle d’insulinorésistance.

diabètes03

Le diabète de type 2 est indolore et peut passer inaperçu durant des années. En effet, 5 à 10 années s’écoulent avant que les premières hyperglycémies surviennent. Pour traiter le diabète de type 2, le patient doit prendre des médicaments et suivre un régime. Après quelques années d’évolution de la maladie, il est probable qu’un traitement à base d’insuline soit aussi prescrit.

Le diabète gestationnel

Cette forme de diabète est aussi appelée diabète de grossesse. Il survient généralement durant le 2è ou le 3è trimestre de grossesse. Dans certains cas, le diabète était déjà présenta avant la grossesse, mais n’a pas pu être dépisté. La femme atteinte de diabète gestationnel présente alors les quelques symptômes suivants :

  • Une soif intense ;
  • De la fatigue inhabituelle ;
  • Des mictions abondantes ;
  • Une perte ou une prise de poids très rapide.

Le traitement du diabète gestationnel est adapté au cas par cas. Mais généralement, les médecins préconisent des modifications du mode de vie et du régime alimentaire. Pour ce faire, la femme enceinte doit surveiller son apport en glucides au quotidien et manger mois d’aliments contenant trop de gras saturés.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !