Le diabète est l’une des maladies les plus répandues actuellement. Il touche aussi bien les enfants que les adultes. Cette maladie provient d’un trouble de fonctionnement du pancréas. Cet organe situé au niveau de l’abdomen a pour rôle de fabriquer de l’insuline. Cette dernière est l’hormone en charge de prévenir l’excès de sucre dans le sang. Même si tout le monde, quel que soit l’âge, peut être atteint de diabète, il a été remarqué que cette maladie a un lien particulier avec l’obésité et la prise de poids. Découvrez ce lien dans les quelques paragraphes qui suivent.

Les causes communes du diabète et de l’obésité

Le diabète

Le constat est simple en ce qui concerne les personnes atteintes de diabète et celles souffrant d’obésité : 90 % des personnes souffrant de diabète de type 2 prennent considérablement du poids. Toutefois, les spécialistes s’accordent à dire que le surpoids ne suffit pas à lui seul pour expliquer l’apparition du diabète. En effet, il faut que le patient soit prédisposé pour pouvoir développer le diabète. En d’autres termes, il faut un terrain génétique préalable pour entrainer l’apparition de la maladie. 

Quoi qu’il en soit, obésité et diabète peuvent survenir suite à un mode d’alimentation gras et sucré. Il en est de même pour ce qui concerne la sédentarité. 

Insuline et prise de poids, quelle relation ?

L’insuline est, rappelons-le, cette hormone produite par le pancréas. Elle a pour rôle de maintenir en équilibre le taux de sucre sanguin (glucose). Pour cela, elle transporte le sucre présent dans le sang vers les cellules. Et le sucre que les cellules n’utilisent pas est stocké par l’organisme sous forme de graisses. Ainsi, même si l’insuline permet de réguler la glycémie , elle favorise aussi le stockage de graisses au niveau de l’organisme. Ce qui se traduit par la prise de poids. 

Le diabete01

Le traitement du diabète favorise la prise de poids

Il est bien connu que le surpoids et l’obésité peuvent être à l’origine du diabète. Mais ce que peu de gens sait, c’est que le diabète peut aussi être à l’origine d’une prise de poids. Concrètement, des traitements antidiabétiques peuvent conduire à la prise de quelques kilos en plus chez le patient. Ce paradoxe se présente comme suit : mieux le diabète est soigné et plus la glycémie est contrôlée, plus le patient prend du poids. Cela s’explique par le fait que la personne diabétique ne perd plus de sucre dans ses urines. Ce phénomène est ainsi étroitement lié à un bon équilibre glycémique. Il est effectif pour les antidiabétiques oraux sauf en ce qui concerne la Metformine. Celle-ci exerce un effet « brûle-graisse ». 

Aussi, comme il a été expliqué un peu plus haut, l’insuline peut aussi être à l’origine d’une prise de poids. En moyenne, une personne diabétique traitée avec de l’insuline prend 5 kilos durant la première année de traitement. Cette prise de poids sous insuline s’explique surtout par la prise de certains aliments par le patient dans le but d’éviter les hypoglycémies. Elle s’explique aussi par l’effet anabolisant de l’insuline, ainsi que ses influences sur le système nerveux central. 

Comment éviter de prendre du poids avec de l’insuline ?

Même si l’insuline favorise la prise de poids chez les personnes diabétiques, elles ne peuvent pas arrêter le traitement sous peine de complications. Quoi qu’il en soit, il existe certains moyens permettant d’éviter la prise de poids même sous insuline. Ci-après quelques-uns :

Le diabete02
  • Surveiller les calories ingérées – en plus de contrôler la consommation de glucides, les personnes diabétiques doivent aussi gérer leur consommation de calories. En effet, plus elles consomment de calories, plus la glycémie augmente de manière excessive, ce qui conduit le corps à accumuler plus de graisse. Il est donc judicieux de garder un œil sur les portions d’aliment consommées à chaque repas. 

  • Faire régulièrement de l’activité physique – pour maintenir son corps en bonne santé et être énergique, les personnes diabétiques doivent pratiquer une activité physique régulière. Celle-ci aide également à brûler les calories tout en régulant la glycémie. D’après l’Organisation Mondiale de Santé, les adultes âgés entre 18 et 64 ans doivent faire au moins 150 minutes d’activité physique modérée chaque semaine. 

  • Faire un suivi régulier auprès de son médecin – puisque le diabète est une maladie très complexe, la prise d’initiative pour le contrôle et la surveillance de son taux de glycémie doit se faire avec le soutien de son médecin et des autres spécialistes. Cela permet une bonne prise en charge du diabète ainsi que la prévention des complications qui peuvent être liées à la maladie. D’ailleurs, les diabétiques doivent faire une visite médicale tous les 3 mois au moins. Toutefois, les visites peuvent être plus fréquentes en fonction de l’état de santé de chaque patient.

Outre cela, il est aussi judicieux de consulter une diététicienne pour ajuster les habitudes alimentaires. En fait, il est primordial pour une personne souffrant de diabète de manger équilibré. D’ailleurs, bien manger et faire de l’activité physique est tout aussi bénéfique pour une personne bien portant qu’une personne diabétique. Le secret réside seulement dans la régularité des séances de sport et l’équilibre des aliments.

Références :

https://www.canadianjournalofdiabetes.com/article/S1499-2671(13)00840-X/pdf#:~:text=Chez%20les%20personnes%20diab%C3%A9tiques%2C%20un,des%20facteurs%20de%20risque%20cardiovasculaires.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5579421/