Les cétones dans un régime alimentaire, est-ce dangereux ?

cétones01

On en entend souvent parler des cétones et du régime cétogène sans savoir réellement ce que c’est. Et pourtant, actuellement, beaucoup de personnes ont décidé d’adopter ce nouveau régime. Mais quel type de régime s’agit-il ? On vous présente ici les avantages du régime, son mode de fonctionnement et ses dangers. 

Les cétones dans un régime alimentaire 

Pour mieux comprendre le sujet, il faut commencer par définir ce que c’est d’abord les cétones. C’est seulement après qu’il est possible de définir ce que c’est un régime cétogène. Très simplement, les cétones sont l’une des sources de carburant pour le corps. Elles viennent en alternative avec le sucre. 

Le régime cétogène quant à lui est un régime riche en lipides. Ce régime a pour principe de réduire la consommation de glucides au profit des lipides. C’est ce processus qui va provoquer un état de cétose. Il a pour but d’adapter le corps à utiliser les graisses en tant que source principale de carburant. Avec ce régime, ce n’est plus le sucre alors la source de carburant, mais les graisses. 

cétones02

Mais d’où nous vient ce régime particulier ? Le régime a existé depuis longtemps, mais n’a été à la mode que dernièrement. Il a été découvert par nos ancêtres il y a des longues années où les individus devaient encore chasser pour manger. À cette époque, quand les ancêtres ne trouvaient pas à manger, ils ne mangeaient pas. C’est à cet instant que le corps a développé la capacité d’utiliser les graisses comme source de carburant. Plus tard, il y a plus de cent ans, le régime cétogène a été utilisé pour soigner certaines maladies. Il en est ainsi de l’épilepsie. Dans le monde actuel, le régime avec des cétones continue à faire des ravages positifs. 

Les types de cétones

Ce sont les graisses qui vont se transformer en cétones. On parle de combustion des graisses. La conversion des graisses en cétone peut produire 3 types différents de cétone. Les types de cétones sont : 

  • L’acétate (acétone)

Celle-ci est décomposée et excrétée par le souffle et l’urine. 

  • Acétoacétate (AcAc)

C’est le principal corps cétonique qui se convertit en énergie et en BHB. 

  • Bêta-hydroxybutyrate (BHB) 

Il n’est pas une vraie cétone vu sa structure moléculaire. Cependant, il apporte des avantages lorsque le corps est en cétose. 

Les avantages de ce régime 

Nombreux sont les avantages que vous pourrez bénéficier en adoptant le régime cétogène. Déjà, les cétones ont la capacité de créer des quantités d’énergies beaucoup plus importantes par molécule. Cette quantité d’énergie créée est bien plus élevée que celle créée par les glucoses. Vous allez donc bénéficier d’une source d’énergie stable et durable. 

La conversion de la graisse n’a point d’effet sur l’insuline et la glycémie. Et pourtant, la conversion du sucre va avoir des effets sur l’insuline et la glycémie d’une personne. Voilà pourquoi, le régime cétogène reste bien plus intéressant. Cela touche surtout les personnes diabétiques qui sont obligées de suivre un régime particulier. 

Pour perdre ou maintenir un poids idéal, les cétones peuvent devenir votre allié. Ces derniers limitent, voire font disparaître les troubles du métabolisme. Après avoir suivi ce type de régime, vous pourrez contrôler votre faim, vos envies et votre stabilité émotionnelle. 

Par ailleurs, le régime cétogène est indiqué pour lutter contre plusieurs pathologies. Il en est ainsi des pathologies neurologiques comme l’épilepsie, l’Alzheimer, le Parkinson, la migraine, etc. Il en est de même du cancer. Les cétones proposent aussi un équilibre hormonal, une diminution des inflammations, une amélioration de la santé du cerveau. 

Le fonctionnement des cétones 

La question qui se pose ici est de savoir comment le corps entre-t-il en cétose. On parle de corps en cétose quand il se transforme en machine à brûler les graisses. Pour y arriver, quelques étapes sont à passer. 

Pour commencer, il faut comprendre que le corps possède trois types de carburants pour produire de l’énergie. Ce sont les glucides, les lipides et les protéines. En temps normal, ce sont les glucides qui seront transformés en première en énergie. Ce sont les sucres qui seront d’abord convertis en glucose. Mais lorsque les glucides sont moindres, le corps doit trouver une autre source de carburant d’énergie. C’est seulement lorsque toutes les réserves de glycogènes sont brûlées alors que le corps va convertir les graisses. Les graisses vont être converties en cétones par le foie. Celui-ci va fabriquer des corps cétoniques à partir des matières grasses alimentaires ou des réserves de graisse dans l’organisme. Ainsi, le corps va puiser de l’énergie dans les graisses au lieu des glucides. 

Pour que cette conversion soit possible, il faut changer le métabolisme vers la combustion des graisses. Il sera dans ce cas nécessaire d’augmenter les corps cétoniques dans l’organisme. Pour ce faire, il faut fournir au corps suffisamment de graisses. À cela s’accompagne l’épuisement de la glycémie. 

L’alimentation dans le régime cétogène 

Il faut soigner considérablement son alimentation si l’on veut faire entrer son corps en cétose. La réalisation de ce changement n’est pourtant pas facile. Le régime cétogène est le contraire total du régime traditionnel de la population mondiale. Il inclut dans l’alimentation seulement 5 % de glucides et 20 % de protéines. Les 75 % restant doivent représenter les lipides à inclure dans l’alimentation quotidienne. 

Les aliments à privilégier

Les aliments très riches en gras sont à consommer tous les jours. À cela peuvent s’ajouter les aliments riches en protéines. Voici la liste des aliments à manger en quantité importante :

  • Les viandes
  • Les volailles
  • Les poissons
  • Les fruits de mer
  • Les œufs 
  • Les légumes pauvres en glucides comme les épinards, laitues, les haricots verts, etc. 
  • Les fruits comme les avocats 
  • Le beurre
  • Le fromage à pâte dure 
  • Les huiles végétales 
  • Le vinaigre

Il y a des aliments que vous pourrez manger. Cependant, cette consommation devra être modérée. Ce sont : 

  • Le lait entier
  • Les yaourts au lait entier 
  • Les légumes plus riches en glucides 
  • Le vin 
  • L’alcool fort 
  • Le café sans sucre 

Les aliments à éviter

cétones03

Beaucoup d’aliments sont interdits dans le régime cétogène. En effet, certains de ces aliments ne peuvent maintenir l’organisme en état de cétose. Vous devez éviter les aliments à base de glucides si vous voulez adopter le régime. Il en est ainsi du :

  • Sucre 
  • Produits sucrés
  • Légumes sucrés comme la betterave, le maïs, la carotte, etc. 
  • Fruits 
  • Pomme de terre
  • Céréales
  • Féculents 
  • Pain
  • Pâtisseries 
  • Viennoiseries 
  • Biscuits 
  • Du chocolat 
  • Du lait végétal 
  • Yaourts à base de lait végétal et aromatisés 
  • Compotes de fruits sucrés
  • Boissons gazeuses 
  • Jus de fruits et de légumes 
  • Du miel, des confitures, des sirops 
  • Fromages à pâte molle et des fromages frais 
  • Sauces sucrées

Les effets indésirables des cétones

La conversion des graisses en cétones peut engendrer des effets indésirables sur le court terme. Le régime cétogène peut entraîner des nausées, la constipation, la fatigue, les maux de tête, les crampes, les mauvaises haleines, etc. Cela est généralement causé par la déshydratation. En effet, le corps s’oblige à utiliser les réserves de glucose qui sont parfois stockées avec de l’eau. Par exemple dans le muscle. Pendant ce processus, il y aura une grande élimination d’eau. 

Le suivi de ce genre de régime peut également causer des carences en certains nutriments. Vous ne pouvez pas consommer la plupart des fruits et légumes dans ce régime. Avec le temps, vous ressentirez rapidement le manque de vitamines, de minéraux et de fibres. Ce dernier risque de provoquer diverses autres maladies au lieu de les guérir. 

Sur le long terme, l’adoption du régime cétogène peut entraîner quelques problèmes. Il en est ainsi des calculs rénaux, de l’ostéoporose, du trouble de la croissance, etc. Pour éviter ces effets indésirables, avant d’augmenter vos corps cétoniques, il faut consulter un spécialiste. Il peut s’agir d’un diététicien ou d’un médecin nutritionniste. 

Le danger des cétones 

Savez-vous que les cétones restent tout de même dangereuses sur certains points ? En effet, un état de cétose nutritionnelle est souvent confondu avec un état d’acidocétose. Ce dernier survient lorsqu’une personne n’est plus capable de produire de l’insuline. Cela veut dire que le sucre ne peut plus pénétrer dans les cellules. 

Pour y faire face, le corps va réguler la production de cétone. La glycémie et le taux de cétone sanguine vont être élevés. Le pH global du corps va de ce fait baisser et devenir acide. Cette acidité est ce qui est dangereux pour l’organisme. Les cétones peuvent être mortelles dans cet état. Il est à savoir que ce danger touche surtout les diabétiques non maîtrisés. 

La mesure des cétones dans l’organisme

Pour connaître votre niveau de cétones, il existe plusieurs moyens. 

La mesure des cétones dans le sang 

Il s’agit de la méthode la plus précise si vous voulez connaître le taux de cétones dans le corps. C’est la mesure du sang pour BHB. La réalisation de la mesure se fait comme les tests de glycémie. 

Auprès des médecins, la réalisation de ce test sanguin peut coûter assez cher. Aujourd’hui, vous disposez des nombreux glucomètres sur le marché. Ils sont capables de lire les cétones sanguines. Vous pouvez faire votre test à la maison. Le problème reste le coût élevé du test sanguin. 

Vous allez vous piquer le doigt et prélever un échantillon de sang sur une bandelette de test. Ensuite, vous allez le placer dans le moniteur. La mesure est rapide et réelle. Le niveau de cétone est bas si le résultat est moins de 0,5 mmol/L. Il est léger quand le taux est de 0,6 à 1,5 mmol/L. La cétose est optimale si le taux est de 1,6 à 3,0 mmol/L. On parle de cétose élevée quand le résultat est supérieur à 3,0 mmol/L. 

La mesure des cétones par la respiration 

Par la respiration, on va mesurer plus précisément les cétones. Vous n’aurez pas à faire des prélèvements sanguins ni des grosses dépenses. De plus, les résultats des mesures de respiration sont tout aussi fiables et rapides. 

cétones04

Il existe un appareil spécifique pour réaliser cette mesure. Ce sont des appareils analyseur d’haleine. Vous êtes appelés à souffler dans cet appareil une fois qu’il est allumé. Ce test de respiration se fait en labo. Pour la plupart des appareils, les résultats affichent des couleurs différentes selon votre état de cétose. Généralement, la couleur est dans la zone jaune ou rouge lorsque le taux de cétose est optimal. 

Les résultats peuvent être altérés par quelques facteurs. Par exemple, la consommation d’alcool et d’eau. Les résultats des mesures seront influencés par ces derniers. 

La mesure des cétones dans les urines 

Ce sont les AcAc qui sont mesurés dans les urines. En effet, le corps va libérer les acéto acétates inutilisés par l’urine. Il est recommandé de faire ce test d’urine dès le début de votre régime cétogène. Cela vous permettra de suivre les évolutions du niveau de cétones dans votre organisme. Au début, le niveau sera élevé, car la plupart des cétones seront excrétées. Avec le temps, le niveau de cétones doit diminuer puisqu’elles seront transformées en énergie. 

Des bandelettes de test spéciales ont été fabriquées pour pouvoir faire ce genre de mesure. Vous allez placer quelques gouttelettes d’urine sur une bandelette. Cette dernière changera de couleur en fonction de votre niveau de corps cétonique. Vous pouvez réaliser ce test à l’urine en laboratoire ou aussi à la maison. 

Il est intéressant de prendre cette option de mesure parce qu’il est simple et surtout peu coûteux. Pour 100 bandelettes, vous pourrez seulement payer 10 dollars. Cependant, la mesure des cétones dans les urines est incertaine. Cela est dû parce que le résultat change en fonction de votre niveau d’hydratation. Si vous êtes déshydraté, votre niveau de cétone sera obligatoirement plus élevé. Dans le cas contraire, le niveau sera plus bas. 

Notez que la mesure des cétones dans les urines démontre tout simplement que votre corps produit ou non des cétones. Elle ne démontre pas les quantités ni les utilisations des cétones dans le corps.

Sources et références :

https://www.actualites.uqam.ca/2019/diete-cetogene-la-prudence-est-de-mise#:~:text=Des%20risques%20pour%20la%20sant%C3%A9%E2%80%A6&text=%C2%ABLe%20principal%20danger%20est%20l,peut%20entra%C3%AEner%20de%20graves%20complications.%C2%BB

https://www.chuv.ch/fileadmin/sites/cms/documents/le_re__769_gime_ce__769_toge__768_ne_final.pdf

https://www.inserm.fr/actualites-et-evenements/actualites/controverses-biochimiques-regime-cetogene


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !