Une plante adaptogène est une espèce végétale qui est capable d’accroître votre capacité d’adaptation contre le stress. Ces végétaux sont une très bonne alternative bio aux médicaments de synthèse antistress. Mais qu’est-ce vraiment une plante adaptogène et comment l’utiliser pour lutter contre le stress ?

Qu’est-ce qu’une plante adaptogène ?

Découverte en 1947, elle se définit comme étant une espèce végétale permettant de mieux combattre le stress.

plante adaptogène05

La découverte des plantes adaptogènes et leur histoire

Dans les médecines traditionnelles chinoises, elles sont réputées pour être des « toniques supérieurs ». Les plantes adaptogènes sont alors énergisantes et tonifiantes.

En parallèle, les Indiens les utilisaient aussi dans la médecine ayurvédique, également appelée « science de la vie ». Il a fallu attendre la moitié du 20ᵉ siècle pour que le concept de plante adaptogène fasse son apparition.

Le gouvernement russe, dans un contexte de guerre, entame des études qui ont pour but de trouver des substances végétales naturelles pouvant renforcer et augmenter les aptitudes des hommes. Ce n’est qu’en 1947 que Nicolaï Lazarev, un toxicologue russe, a pu déterminer et définir les bienfaits de ces plantes sur le corps humain.

Dans les années 60, Israël Brehkman, chef du département de physiologie et de pharmacologie à Vladivostok, et ancien élève de N. Lazarev, définit 3 critères caractérisant une plante adaptogène. En effet, la plante doit augmenter la résistance de l’organisme face aux agresseurs chimiques, physiques ou/et biologiques.

Ensuite, elle ne doit pas être toxique et avoir une influence sur les fonctions normales de l’organisme. Enfin, elle doit avoir une influence normalisatrice sur le plan physiologique pour faciliter une meilleure réponse au stress.

Les vertus des plantes adaptogènes

Les études faites parles chercheurs russes sont publiées vers la fin des années 60. C’est dans la revue « Annual Review of Pharmacology » que les travaux portant sur ces plantes sont dévoilés pour la première fois au monde entier. Autrement dit, les plantes adaptogènes sont un groupe de végétaux ayant des propriétés antistress. Elles sont une action régulatrice sur le métabolisme :

·         Amélioration de l’humeur ;

·         Régulation du cortisol ;

·         Réduction de la fatigue ;

·         Renforcement du système immunitaire.

Après avoir été longtemps mises de côté, ces plantes font leur retour, notamment grâce aux nouveaux modes de consommation, ainsi que le regain de popularité de la médecine traditionnelle par les plantes. Il est dorénavant possible de se procurer des plantes adaptogènes en herboristeries ou sur Internet.

En phytothérapie ou en naturopathie, ces espèces végétales sont de plus en plus recommandées aux personnes atteintes du stress. D’ailleurs, la notion d’adaptogène est validée par la FDA (Food and Drug Administration) et par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments).

Comment agit une plante adaptogène ?

Plusieurs travaux et études effectués sur ces plantes ont permis d’isoler leurs composants actifs. Ce sont des substances à part entière, au même titre que les vitamines. Comme mentionné plus tôt, les plantes adaptogènes sont des végétaux ayant des propriétés antistress, et ce, peu importe la nature de ce dernier.

Par ailleurs, les plantes adaptogènes sont immunomodulatrices. Autrement dit, elles peuvent stimuler ou réduire les réactions du système immunitaire. Elles peuvent également optimiser l’action des glandes surrénales. Ces derniers produisent des substances qui sont essentielles à notre vie.

Les plantes adaptogènes se compose d’un mélange d’oligoéléments, de vitamines et d’acides aminés. Ce mélange donne à ces plantes leurs bienfaits énergisants et toniques, en plus de leurs propriétés antistress.

Quelles sont les caractéristiques des plantes adaptogènes ?

Ces plantes présentent de nombreuses vertus. Voici les principales caractéristiques des plantes adaptogènes :

.         elles sont non toxiques

·         elles rééquilibrent notre organisme ;

·         elles réduisent le stress.

Rééquilibration de l’organisme

Le fait de consommer une plante adaptogène permet de réguler le stress et de rééquilibrer l’organisme. Elle constitue, dans cette idée de rééquilibrage, un moyen de gagner de l’énergie en cas de fatigue et de tonifier le corps. Ces végétaux jouent le rôle de régulateur sur le métabolisme humain.

L’usage des adaptogènes permettra de renforcer l’organisme dans le but de lutter plus efficacement contre ces désagréments. En buvant ou mangeant des extraits de plantes adaptogènes, vous serez rapidement conscient de cet effet stabilisant.

Une réponse au stress

Le stress n’est pas forcément paralysant et contre-productif. Dans un contexte professionnel, il peut être bénéfique et aide à gagner en productivité. Cependant, dans la plupart des cas, il a un impact néfaste sur le bien-être et le quotidien de la personne qui en est victime. On peut distinguer 2 principales formes de stress :

·         Le stress aigu : il est la conséquence d’une situation inhabituelle et est instantané. Une fois la situation stressante passée, il disparaît ;

·         Le stress chronique : c’est une forme de stress répété et prolongé qui impacte la vie sociale, professionnelle et personnelle, ainsi que le quotidien de la personne concernée.

D’autre part, le burn-out, les crises d’angoisse et le stress post-traumatique relèvent de ce phénomène. Face aux circonstances anxiogènes, les plantes adaptogènes sont un véritable remède. Ces plantes révèlent être un moyen très efficace afin de lutter contre toute forme de stress. Les plantes antistress contribue au :

·         Bien-être en réduisant la sensibilité au stress ;

·         La réduction des réactions de panique qui peuvent survenir pendant une phase de stress,

·         La résistance du métabolisme face au stress ;

L’action de ces végétaux sur le stress est le résultat d’une action agoniste, c’est-à-dire une situation développant la résistance au stress de l’organisme.

Une consommation non toxique

C’est l’une des 3 règles qui caractérisent une plante adaptogène d’après la classification du chercheur Israël Brekhman : la plante ne doit pas être toxique pour l’homme. Les plantes adaptogènes ne sont pas toxiques et n’entraînent aucune dépendance.

Contrairement au café, leur consommation ne présente aucun impact néfaste sur le long terme et est entièrement saine pour le corps. Ces plantes n’ont pas de conséquences néfastes pour l’organisme, que vous le consommiez sous forme de tisane, de poudre, ou de gélule.

Quelles sont les meilleures plantes adaptogènes ?

Certaines plantes adaptogènes sont plus efficaces que d’autres. Les espèces présentées ci-dessous font partie des végétaux les plus puissants en matière de lutte contre le stress. 

L’Eleuthérocoque

Il s’agit d’un adaptogène utilisé depuis des millénaires (plus de 4000 ans). Les chinois utilisaient cette plante pour améliorer la santé et accroître la longévité. L’Éleuthérocoque a été découvert vers la moitié du 19ème siècle et est rapidement devenu une alternative au ginseng, relativement cher et victime d’une cueillette excessive.

Il a fallu attendre l’intervention de Lazarev et Berkhman pour que les bienfaits thérapeutiques de cette plante soient découverts officiellement. La présence d’éleuthéroides, des molécules similaires aux ginsénosides, a confirmé les propriétés adaptogènes de cette plante. En plus de renforcer l’endurance et réguler le stress, il offre aussi d’autres vertus comme la :

·        Contribue à la stimulation du système nerveux ;

·         Diminution du taux de cholestérol ;

·    Meilleures résistances face aux divers problèmes (résistance au froid et aux radiations, augmentation de la température, etc.).

On peut utiliser l’Eleuthérocoque en guise de traitement curatif. Toutefois, on l’utilise généralement dans une logique de prévention, soit en faisant une cure de cette plante tous les trimestres. D’autre part, on trouve cette herbe un peu partout : dans les boutiques bio, en pharmacie, etc. 

Remarque : si vous avez une tension artérielle élevée, il vaut mieux ne pas consommer cette plante. Elle est aussi déconseillée aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Le ginseng

Le ginseng améliore la santé. Il compte plusieurs adeptes auprès des amateurs de médecines alternatives. C’est une espèce végétale qui constitue un remède naturel et efficace face à divers maux. Il est possible d’utiliser le ginseng de façon externe, sous forme d’huile. Son usage peut vous aider à :

·         Renforcer les défenses naturelles ;

·         Tonifier les muscles.

Vous aurez aussi la possibilité de consommer le ginseng sous forme de décoction et profiter de ses propriétés bienfaitrices qui sont :

·     Optimisation des capacités physiques et intellectuelles des personnes stressées, convalescentes ou asthéniques ;

·         Réduction du stress et de la dépression ;

·         Anti-inflammatoire, antioxydant, améliore la fonction cérébrale ;

·         Aphrodisiaque ;

Afin de mieux profiter de ses bienfaits, il faut tenir compte de quelques précautions d’emploi :

·         Ne pas en consommer si vous êtes diabétiques ;

·         Ne pas en consommer à outrance avec le café et le thé.

Le ginseng est déconseillé aux femmes enceintes, aux diabétiques, ainsi qu’aux personnes qui ont moins de 18 ans.

L’Ashwagandha

Cette plante est incontournable dans la médecine ayurvédique. Ses racines sont les plus utilisées. L’Ashwagandha est riche en alcaloïdes (pipéridine, pyrazole, etc.). Il contient aussi des antioxydants et des acides aminés. Pour bénéficier de ses propriétés connues, on peut consommer sa racine sous forme de décoction. Voici une liste non exhaustive des bienfaits procuré par la consommation de cette plante :

·         Contribue à fortifier l’organisme ;

·         Combat les méfaits causés par le stress interne ;

·         Réduit le stress et l’anxiété ;

·      Prévient les réveils nocturnes provoqués par la fatigue nerveuse. D’ailleurs, cette plante peut être une alternative aux somnifères ;

·         Régularise et équilibre les fonctions physiologiques.

Cependant, il y a quelques contre-indications à sa consommation. Cette plante est déconseillée pour :

·         Les personnes souffrant de maladie auto-immune ou d’hyperthyroïdie ;

·         Les femmes enceintes et allaitantes.

La rhodiola rosea

La rhodiola est originaire de la Sibérie. C’est une plante réputée pour ses nombreux bienfaits. Fortifiante, énergisante et tonifiante, cette plante permet d’améliorer les capacités cérébrales et de renforcer la concentration. En phytothérapie, elle permet :

·         Amélioration de la circulation sanguine ;

·         Rétablissement et rééquilibrage des battements du cœur ;

·         Augmentation de la disponibilité de sérotonine dans le corps.

La rhodiola rosea est aussi appelée racine d’or, en référence à ses bienfaits thérapeutiques. C’est une plante vivace, exploitée pour ses racines. L’utilisation externe de cette espèce végétale apporte des effets éprouvés.

En effet, la rhodiola rosea est connue pour sa capacité à ralentir le vieillissement cellulaire de la peau. Elle constitue alors une excellente antiride et anti-âge. Cependant, elle présente également d’autres vertus, dont :

·         Action préventive face à certaines pathologies lourdes ;

·         Favorise la bonne santé du système digestif ;

·         Contribue à l’amélioration du système digestif en augmentant l’appétit ;

·         Protège mieux le foie contre les toxines alimentaires, médicamenteuses et chimiques ;

·         Améliore l’humeur et permet de lutter contre la baisse de moral ;

·         Évite l’hypertension en améliorant la circulation sanguine.

Cette plante équilibrante aide aussi à combattre la dépression, réduire le stress et éviter le problème affectif, ainsi que le surmenage. La rhodiola rosea prévient certaines maladies liées à la vieillesse, dont le Parkinson et l’Alzheimer.

Le basilic sacré

Les effets bénéfiques physiques et mentaux du basilic sacré sont bien connus. Cette plante adaptogène commence à se faire connaître en Occident et est de plus en plus sollicitée pour ses bienfaits sur la santé :

·         Atténue les symptômes de diabète, en aidant à rééquilibrer le taux d ‘insuline et le taux de cholestérol. Elle aide aussi à contrôler le poids ;

·       Réduit le stress et l’anxiété. Les composants de cette adaptogène incluent entre autres l’ocimunosides, l’ocimarin, qui sont de puissants anti stress ;

·         Optimise le système immunitaire et est un très bon remède contre diverses infections. Elle possède aussi des propriétés antivirales, antifongiques et antibactériennes ; 

·          Protège le foie contre les toxines. Une étude a d’ailleurs démontré que cette plante contribue à réduire les dégénérescences albumineuses du foie.

Il est important de noter que la consommation de basilic sacrées est déconseillée pour certaines personnes, dont :

·         Ceux qui vont subir une opération chirurgicale, car elle empêche la coagulation du sang ;

·         Les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants.

plante adaptogène06

Pourquoi les plantes adaptogènes sont-elles si populaires ?

Actuellement, les plantes adaptogènes connaissent une popularité grandissante. Cela s’explique par le caractère multiple de ses bienfaits qui sont concrètement les suivants :

·        Aident le corps ainsi que l’esprit pour s’adapter aux agents stressants ;

·        Renforcent le système immunitaire ;

·        Fournissent une énergie durable ;

·        Soutiennent les glandes surrénales et restaurent l’équilibre hormonal ;

·     Contribuent à améliorer la performance mentale, l’endurance physique, la fertilité et la circulation ;

D’un autre côté, ces plantes constituent également un excellent tonique du système nerveux central.

Les caractéristiques de l’action adaptogène

Les caractéristiques de l’action se fondent premièrement sur une réponse non spécifique induite vis-à-vis de tous les facteurs de stress. Il peut s’agir de facteurs biologiques, chimiques ou physiques. Par la suite, l’action est à effet général car elle ne vise pas un organe en particulier, ou une fonction physiologique ou une pathologie particulière.

Elle est également normalisatrice en ce sens qu’elle induit l’augmentation des capacités homéostatiques de l’organisme. Enfin, l’action adaptogène revêt un caractère polyvalent étant donné qu’elle implique différents mécanismes.

Les plantes adaptogènes sont-elles réellement efficaces ?

Effectivement, ses recherches ont permis de démontrer l’efficacité des plantes adaptogènes vis-à-vis de ses bienfaits. Un examen mené en 2014 portait notamment sur l’ashwagandha.

Dans le cadre de celui-ci, les chercheurs se sont penchés sur les résultats de cinq essais de grande qualité effectués sur des humains. En comparaison au placebo, la plante était considérablement plus efficace pour réduire les sentiments d’anxiété et de stress.

Les effets physiologiques attendus à la suite de l’emploi d’un adaptogène chez les sportifs

Les plantes adaptogènes sont une nouvelle forme de régulateurs métaboliques, augmentant la capacité de l’organisme à s’adapter aux facteurs environnementaux. Elles permettent également d’éviter les dommages corporels. Chez les sportifs, la supplémentation améliore les performances grâce à certaines propriétés spécifiques dont :

·        Le retardement et la diminution du besoin de sommeil ;

·        L’augmentation du niveau de testostérone ;

·        L’amélioration de la récupération ;

·        L’augmentation de la résistance à l’effort ;

·        L’accroissement de la masse musculaire.

Pour ces différentes raisons, les plantes adaptogènes sont très prisées par les sportifs.

La différence entre les plantes adaptogènes et les plantes stimulantes classiques

Quelle que soit la nature du stress, les plantes adaptogènes soutiennent l’organisme dans la lutte contre ce sentiment de façon globale. Les différences avec les plantes stimulantes classiques sont les suivantes.

Effet sur la capacité de travail

Les stimulants classiques tels que les caféines augmentent le niveau de performance dans un laps de temps assez rapide. Toutefois, une diminution brutale de la capacité de travail suit généralement cette période de haute énergie.

Les plantes adaptogènes n’agissent pas quant à elles de la même façon.  En fonction du temps, elles montrent un niveau de performance constant. Une fois le maximum atteint, aucune chute de la capacité de travail ne se manifeste.

Comparatif des effets des plantes classiques

À la suite d’un effort épuisant, les plantes stimulantes classiques favorisent faiblement une récupération. Chez les adaptogènes par contre, la récupération est plus forte. Ensuite, les plantes stimulantes classiques entraînent une perte d’énergie et la performance sous le stress se trouve réduite. Contrairement aux adaptogènes, elles sont source d’insomnie et entraînent des effets secondaires.

Où se procurer des plantes de qualité ?

Pour se procurer des plantes adaptogènes de qualité, la cueillette sauvage demeure la meilleure source. En effet, dans ces écosystèmes locaux, les plantes s’adaptent au même climat et au même stress. Une autre option possible et envisageable serait aussi de les cultiver soi-même ou sinon, s’en procurer dans les fermes locales.

La dernière option est l’achat dans des magasins de produits naturels où elles sont transformées de façon biologique ou en ligne. En tout cas, il faut prendre soin d’éviter les plantes non biologiques. Celles-ci sont très probablement irradiées, vaporisées d’herbicide, d’insecticide et de fongicides. Elles peuvent être pleines de moisissures et de mauvaises vibrations.

Conseils pour intégrer les plantes dans les régimes quotidiens

Afin de profiter des bienfaits des adaptogènes, on peut les intégrer dans les régimes quotidiens sous forme d’infusion ou d’élixir.

Préparer soi-même sa propre infusion et décoction maison

Il existe de nombreuses recettes sans caféine que l’on peut préparer chez soi. Elles peuvent être dégustées telles quelles ou en ajoutant de l’édulcorant selon son goût. Ces recettes peuvent se conserver au réfrigérateur jusqu’à 10 jours et peuvent être congelées en cube pour une utilisation ultérieure. Voici une idée de recette de tonique matinal pour le système nerveux.

Il faut préparer :

·        500 ml d’eau frémissante ;

·        ¼ de tasse de feuilles de basilic sacré ;

·        ¼ de tasse de feuilles d’ortie ;

·        ¼ de tasse de gotu kola ;

·        1 cuillère à soupe de poudre de racine de réglisse.

Pour se faire, il faut infuser les herbes dans l’eau pendant environ 5 à 7 minutes. Il suffit ensuite de la filtrer et de la servir.

Utiliser des élixirs botaniques ainsi que d’autres produits disponibles sur le marché

plante adaptogène01

Cette solution est pratique lorsque l’on manque du temps pour cuisiner nous-mêmes nos propres infusions. Pour cela, on peut essayer différents extraits, mélanges instantanés, formules complexes ou d’autres produits transformés. Nombreux d’entre eux sont disponibles sur le marché tel que le kombucha, les différents thés chaï et autres.

Incorporer les plantes dans la cuisine quotidienne

En effet, les plantes adaptogènes peuvent prendre plusieurs formes. Pour être facilement intégrées dans les recettes, certaines d’entre elles sont offertes sous forme d’herbes, d’épices et de poudre.

Savoir tirer le meilleur des plantes adaptogènes

Pour bien tirer le meilleur de ces plantes, voici quelques techniques à connaître absolument. Tout d’abord, avant le compostage, il faut utiliser les herbes 2 à 3 fois. La durée des infusions rapides prend généralement entre 5 à 7 minutes. Celles-ci sont particulièrement destinées à des matières feuillues car elles sont facilement infusées dans l’eau chaude.

Pour les décoctions à base de plantes médicinales, cela prend entre 15 à 20 minutes. Les décoctions sont plutôt faites pour les racines, d’autres herbes ligneuses ou les champignons. Une astuce pour une économie de temps et d’argent est la suivante.

Afin de rendre les décoctions plus rapides et plus fortes, il suffit de moudre de gros morceaux d’herbe dans un moulin à café jusqu’à ce qu’elles soient moulues en plus petits morceaux. De cette manière, il se crée beaucoup plus d’espace à la surface pour une infusion plus efficace.

Sources et références :