Pathologie du nez : comment soigner la sinusite ?

La sinusite01

La sinusite est une pathologie du nez, qui se traduit par l’inflammation des muqueuses des sinus. Il s’agit des cavités osseuses qui se situent en divers endroits du visage. Elles communiquent tous avec les fosses nasales. C’est dans les sinus que le mucus est produit. Quand les muqueuses sont victimes d’une inflammation, elles ont tendance à enfler. Le mucus n’est alors plus en mesure de s’écouler librement. L’homme possède 4 paires de sinus. L’inflammation (la sinusite) ne les concerne pas nécessairement tous en même temps. C’est la raison pour laquelle les médecins parleront de sinusite maxillaire ou frontale. Par exemple, dépendamment de l’emplacement des sinus concernés. 

Quels sont les causes ?

La sinusite02
  • La sinusite a souvent une cause virale ou bactérienne.

  • Il se peut que cette pathologie du nez soit provoquée par un champignon, en particulier chez les personnes atteintes d’une condition de santé préalable affectant le système immunitaire.

  • Les allergies, autrement dit une sensibilité à la pollution ou autres irritants peuvent aussi en être la cause.

  • Les polypes nasaux ou la déviation du septum (de naissance ou après une fracture du nez) sont des causes possibles de la sinusite.

  • Un abcès dentaire mal pris en charge peut aussi provoquer une sinusite. 

Qui sont les personnes touchées ?

Plusieurs catégories de personnes peuvent souffrir de sinusite:

  • Le facteur de risque principal est de souffrir d’une infection des voies respiratoires supérieures. Notamment une grippe ou un rhume.

  • Les individus immunodéprimées à cause d’une maladie ou d’un traitement sont aussi à risque.

  • Les enfants sont plus susceptibles d’être touchés.

  • Les personnes qui souffrent de fibrose kystique font partie des sujets à risque.

  • Un milieu de vie polluée ou l’exposition à des produits chimiques ou à des moisissures constituent des facteurs de risque. 

  • Les asthmatiques et les personnes qui souffrent d’allergies respiratoires (allergies aux animaux, aux moisissures,…), sont plus à risque. 

  • Les individus dont le septum est déformé pourraient faire plus de sinusites. C’est aussi le cas de ceux qui ont des polypes nasaux ou ceux qui sont victimes d’abcès dentaires. 

  • L’usage de tabac ou de cocaïne par voie intranasale peut en être la cause.

Quels sont les symptômes ?

Le principal symptôme est une congestion nasale, accompagnée de sécrétions. Ces derniers peuvent être clairs en cas d’infection virale, et verdâtre ou jaunâtre en cas d’infection bactérienne. Pour ce dernier cas, il se peut que le mucus soit malodorant. Le sujet peut aussi ressentir de la douleur et une pression dans la ou les zones du visage où se trouvent les sinus atteints. Ces sensations s’accentuent souvent lorsque la personne penche la tête. Cela peut aussi s’accompagner d’une perte d’odorat temporaire. Par ailleurs, on peut également observer des maux de gorge ou une toux grasse, étant donné que les sécrétions tombent souvent dans la gorge. Certaines personnes souffrant de cette pathologie du nez auront des problèmes de mauvaise haleine et des douleurs à la dentition ou à la mâchoire. Enfin, il peut y avoir des maux de tête et un sentiment d’inconfort généralisé.

Les risques de complications

La sinusite04

L’infection se propage très rarement dans le cerveau, même si cela reste possible. Dans ce cas, on assistera sans doute à l’apparition d’une méningite ou d’un abcès au cerveau. L’infection peut aussi s’attaquer aux os ou jusqu’à la moelle. Ainsi, on parle d’ostéomyélite. Toujours dans des cas exceptionnels, l’infection atteint les yeux. Les personnes souffrant d’autres problèmes respiratoires tels que l’asthme risquent de voir leur condition s’aggraver à cause de cette pathologie du nez. 

Quand faut-il consulter un médecin ?

Il faut consulter un médecin lorsqu’une enflure autour des yeux ou des problèmes de visions laissent croire à une atteinte des yeux. C’est aussi le cas lorsque les sécrétions jaunâtres ou verdâtres laissent penser à une infection bactérienne. Il est possible de consulter afin de recevoir une prescription d’antibiotiques. Il est important de noter que les antibiotiques n’ont aucune efficacité face à une infection virale. En outre, si l’individu atteint semble désorienté, a des sautes d’humeur ou confus, il est recommandé de voir un médecin. 

Comment la traiter ?

La majorité des cas de sinusite se règle spontanément en moins d’un mois. De manière générale, les traitements visent alors à soigner les symptômes et à prévenir les complications, ce qui favorise la guérison. L’inhalation de vapeur d’eau peut aussi soulager et contribuer à la réhydratation du milieu affecté. Le sujet peut également essayer de se moucher souvent afin de dégager les sécrétions. Il est aussi possible de rincer les sinus à l’aide d’une solution salée pour favoriser leur dégagement. Certaines de solutions peuvent se trouver en pharmacie. 

La sinusite03

Comment la prévenir ?

On peut prévenir cette pathologie du nez en appliquant les méthodes d’hygiènes classiques qui servent à prévenir le rhume. Cela contribue à prévenir la sinusite. D’autre part, un mode de vie sain, la pratique régulière d’une activité physique et une bonne alimentation peuvent aider à renforcer le système immunitaire. Cela aide également à prévenir les infections. Il est aussi conseillé d’éviter de fumer et d’éviter la fumée secondaire. Enfin, le fait d’éviter les allergènes communs comme les moisissures, les acariens, ou encore la poussière aide à prévenir.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !