Quelles sont les principales conséquences de la maladie de Lyme?

maladie de Lyme01
14 novembre 2020
-

D’origine infectieuse, la maladie de Lyme se fait connaître de plus en plus au cours des dernières décennies. Dernièrement, le chanteur canadien Justin Bieber a avoué avoir contracté cette maladie. Celle-ci peut passer inaperçue à son début, mais lorsqu’elle n’est pas traitée à temps, elle peut avoir de lourdes conséquences. Quoi qu’il en soit, la prévalence de cette pathologie est encore moindre. Mais pour mieux vous informez, cet article fait le point sur les principales conséquences de la maladie de Lyme.

Tour d’horizon sur ce qu’est la maladie de Lyme

maladie de Lyme

Comme il a été mentionné précédemment, la maladie de Lyme est une infection. Elle est due à une bactérie appelée borrelia burgdorferi. La pathologie se transmet par la morsure de tique infectée par cette bactérie, c’est ce que l’on appelle dans le jargon médical une zoonose. Vous l’aurez compris, toutes les tiques ne sont pas infectées par cette bactérie. Mais si jamais vous vous faites piquer par une tique, il est toujours recommandé d’aller consulté afin de s’assurer de votre santé. Effectivement, le traitement de la maladie de Lyme doit être effectué le plus tôt possible. Cela permettra d’éviter les diverses complications qui peuvent être graves et atteindre tout l’organisme.

A quoi est due cette maladie ?

La principale cause de la maladie de Lyme est la piqûre de tique infectée par la borrelia burgdorferi. Cependant, cette bactérie peut aussi être portée par diverses espèces d’animaux sauvages. Tel est le cas des cervidés, des petits rongeurs, des sangliers ou encore le bétail. Mais rassurez-vous, ces animaux ne transmettent pas la maladie à l’homme. Elle est exclusivement transmise à l’homme par la piqûre de tique infectée. Il n’y a, également, pas de risque de contracter la maladie en ayant un contact direct avec une personne malade. Par ailleurs, cette maladie est plus fréquente durant le printemps et en automne. Durant ces périodes, le risque de la contracter est donc élevé si vous vous promenez en forêt. Effectivement, la température qui augmente durant ces saisons favorise la prolifération des tiques et les rendre plus actives.

Comment évolue-t-elle ?

Avant de s’intéresser au mode d’évolution de cette maladie, vous devez savoir que la maladie de Lyme touche près de 30 000 personnes chaque année en France. Elle évolue généralement en trois phases distinctes. Toutefois, la maladie ne se déclare qu’après une période d’incubation  de 3 à 32 jours. Ainsi, si la piqûre de tique est passée inaperçue, le traitement et le diagnostic peuvent prendre du temps.

L’évolution de la maladie de Lyme se résume selon les trois phases suivantes :

  • La première phase – elle se manifeste par une lésion cutanée au niveau de la piqûre de tique. Cependant, cette lésion peut passer inaperçue.

  • La seconde phase – cette phase survient en quelques semaines ou en quelques mois après la morsure. Elle est caractérisée par diverses lésions de la peau. Le sujet peut aussi avoir des symptômes cardiaques et neurologiques.

  • La troisième phase – celle-ci correspond à la dernière phase de la maladie. Elle ne se manifeste que plusieurs années après la contamination par la piqûre de tique. La majorité du temps, elle est caractérisée par une atteinte articulaire.

Quelles sont les conséquences de la maladie de Lyme ?

maladie de Lyme

Vous l’aurez compris, lorsque la maladie de Lyme est détectée plus tôt, son traitement est assez facile. Quoi qu’il en soit, lorsqu’elle n’est décelée que plusieurs mois, voire plusieurs années, après la première infection, elle peut avoir de graves conséquences et complications.

Parmi les principales conséquences de la maladie de Lyme il y a :

  • Une atteinte cardiaque : cette complication survient généralement durant la deuxième phase de la maladie. Le patient présente alors des troubles de la conduction et du rythme cardiaque. Ceux-ci se manifestent par des palpitations et des douleurs thoraciques. Quelques fois, le sujet éprouve aussi de la difficulté à respirer. Dans les cas les plus graves, les troubles en question peuvent provoquer une syncope. Il est aussi possible, mais très rares, que les arythmies mettent en péril la vie du malade. Il en est de même pour l’atteinte des muscles cardiaques qui peuvent provoquer une insuffisance cardiaque sévère.

  • L’arthrite : cette maladie se caractérise par un gonflement inflammatoire d’une articulation. Généralement, il concerne le genou ou la cheville. Modérément douloureuse, l’arthrite est assez gênante. Toutefois, cette inflammation répond très bien aux antibiotiques.

  • Des paralysies.

  • Des atteintes neurologiques : de nombreux patients, durant la troisième phase de la maladie, présentent des signes neurologiques. Ces signes résultent d’une méningo-encéphalite chronique. Cette pathologie se manifeste généralement par des étourdissements, une paralysie ou encore des maux de tête.

maladie de Lyme

En ce qui concerne la mort provoquée par la maladie de Lyme, le nombre de décès est assez minime. Quoi qu’il en soit, cette maladie peut être mortelle pour le fœtus si jamais la mère l’a contracté durant la grossesse.

Comment prévenir la maladie de Lyme ?

La meilleure prévention contre la maladie de Lyme est d’éviter à tout prix de se faire mordre par les tiques infectées. Pour ce faire, vous devez bien vous protéger lors de vos promenades en forêt. Portez alors des pantalons, des chaussettes, une chemise à manches longues et un chapeau. Aussi, vous pouvez enfiler le bas de vos pantalons à l’intérieur de vos chaussettes.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !