Symptômes du diabète, que sont-ils?

diabète03
21 novembre 2020
-

Le diabète est une maladie qui est de plus en plus fréquentes ces dernières années. Elle peut concerner tant les enfants que les adultes. Généralement, elle est causée par un mode de vie sédentaire et une mauvaise alimentation. Le plus inquiétant, lorsque le diabète n’est pas décelé à temps, est le fait qu’il peut avoir de très graves conséquences. Celles-ci peuvent être handicapantes pour la personne malade. Pour mieux prendre en charge cette maladie, il est nécessaire de savoir reconnaître ses signes annonciateurs. Dans ce qui suit, vous allez découvrir les symptômes du diabète selon chaque forme de la maladie.

Diabète de type 1 et de type 2, les différences

diabète02

Très complexe, le diabète est une maladie qui se divise en deux grandes catégories : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Ces deux formes de la maladie se distinguent sur différents points.

  • Le diabète de type 1 : cette forme de la maladie trouve son origine dès l’enfance ou l’adolescence. A ce titre, elle peut concerner l’enfant, l’adolescent et les jeunes adultes. La cause du diabète de type 1 est la destruction de la partie du pancréas dédiée à la production de l’insuline. Cette dernière est une hormone permettant une meilleure utilisation de l’énergie apportée par les aliments, notamment le glucose.

  • Le diabète de type 2 : cette forme concerne surtout les adultes. Le diabète de type 2 survient alors entre 55 et 65 ans. Il est lié à l’insuffisance de la production d’insuline et à l’insensibilité des cellules du corps à l’action de cette hormone.

Même si les mécanismes d’apparition de ces deux types de diabète sont différents, tous les deux ont pour effet l’augmentation de la glycémie.

Les symptômes les plus fréquents du diabète

Une importante quantité de glucose au niveau du sang provoque plusieurs symptômes qui poussent les médecins à soupçonner le diabète. Parmi les premiers signes devant vous mettre la puce à l’oreille, les plus fréquents sont :

  • une soif intense et fréquente ;
  • une faim constante ;
  • la vision brouillée ;
  • la somnolence et la fatigue qui persiste toute la journée ;
  • une envie fréquente d’uriner ;
  • Des picotements au niveau des pieds et des doigts ;
  • Un gain ou une perte de poids que le patient ne s’explique pas ;
  • L’irritabilité ;
  • Une haleine fruitée ;
  • Des blessures qui mettent du temps à guérir.

Le diabète de type 1

diabète04

Quel que soit l’âge du patient, les symptômes du diabète de type 1 sont les mêmes. Dans la majorité des cas, ils surviennent de manière brutale. Le signe le plus notable est l’hyperglycémie. Celle-ci s’accompagne d’autres signes comme une soif intense, l’augmentation de l’appétit, l’amaigrissement, des maux de ventre ou l’envie fréquentes d’uriner. Le patient peut également être sujet à de la fatigue persistante et intense. Celle-ci augmente alors le risque de coma acidocétosique. Mais avant ce coma, on remarque une déshydratation plus marquée chez le malade, la respiration devient bruyante et des troubles de conscience peuvent survenir. Faire pipi au lit est également un signe pouvant cacher le diabète de type 2 chez l’enfant.

Le diabète de type 2

Cette forme de diabète se distingue par le fait qu’elle évolue en silence. Entre le début de la maladie et les premières hyperglycémies, il peut s’écouler des dizaines d’années. En effet, le diabète de type 2 évolue en 3 étapes. La première étape correspond à la phase d’insulinorésistance durant laquelle on note une résistance à l’insuline des cellules du corps. La seconde étape est l’hyperinsulinisme. Elle se traduit par l’augmentation de la production d’insuline par le pancréas en vue de s’adapter à l’insulinorésistance. La dernière phase est l’insulinodéficience. A ce stade, le pancréa n’arrive plus à produire la quantité suffisante d’insuline dont l’organisme a besoin. Comme pour le diabète de type 1, la personne atteinte de diabète de type 2 est sujet à l’hyperglycémie. Cependant, cette forme de diabète n’est dépistée que lorsqu’elle provoque des complications comme les  troubles de l’érection, la baisse de l’acuité visuelle ou encore l’infarctus. En des termes plus clairs, le diabète de type 2 n’est décelé que lorsque le patient est dans des situations augmentant les besoins en insuline de son corps.

Le prédiabète, qu’est-ce que c’est ?

C’est peut-être la première fois que vous entendez parler du prédiabète. En fait, il s’agit d’un état qui précède le diabète. A ce stade le sujet a un taux de glycémie supérieure à la normale. Toutefois, ce taux n’est pas suffisamment élevé pour dire qu’il a le diabète. En d’autres termes, le prédiabète est une zone tampon pouvant donner lieu au diabète. A ce stade, l’organisme commence à perdre petit à petit sa capacité à réguler la glycémie après avoir mangé. Malheureusement, l’état de prédiabète est assez difficile à identifier car il ne présente aucun symptôme.

Les complications du diabète

diabète05

Il est très important de déceler le diabète de manière précoce afin d’éviter les complications plus graves. Effectivement, cette pathologie peut engendrer plusieurs problèmes de santé qui peuvent être fatals. Ces complications se développent plusieurs années après le début du diabète. Parmi les complications du diabète les plus fréquentes, vous avez :

  • Les atteintes des reins ;

  • Les maladies oculaires ;

  • Les atteintes des nerfs ;

  • Les problèmes cardiaques ;

  • Les troubles de la circulation sanguine.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !