Maladie d’Alzheimer : tout ce qu’il faut savoir

Alzheimer01
19 novembre 2020
-

Avec l’âge, la santé devient de plus en plus fragile. Et après 65 ans, la maladie d’Alzheimer figure parmi les maladies et troubles neurologiques qui surviennent assez fréquemment. D’évolution lente et progressive, cette pathologie peut avoir des effets néfastes sur la santé de la personne atteinte. D’ailleurs, la mort de cette dernière survient en moyenne dans 10 ans suivant la pose du diagnostic. Vous avez un proche atteint de cette maladie et vous voulez vous informer davantage à son propos ? Cet article est fait pour vous ! Vous y trouverez tout ce qu’il faut retenir concernant la maladie d’Alzheimer.

C’est quoi la maladie d’Alzheimer ?

Alzheimer02

Il s’agit d’une maladie neurodégénérative qui touche surtout les neurones corticaux. En premier lieu, la maladie d’Alzheimer affecte la mémoire et ensuite toutes les autres fonctions cognitives du patient. Cette maladie est aussi évolutive, et malheureusement, il n’existe pas de traitement permettant de la guérir.

Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau de la personne malade ?

En tant que trouble neurologique, la maladie d’Alzheimer a pour effet l’accélération de la dégénérescence des neurones. Par conséquent, il y a une atrophie globale du cerveau. Celle-ci se traduit par le cortex qui se recroqueville et  endommage certaines régions du cerveau dédiées à des fonctions cognitives variées. Ces fonctions sont généralement la mémoire, le langage, les connaissances que le patient a déjà acquises et la gestualité. Dans certains cas, la partie du cerveau associé à la planification est aussi touchée. Par ailleurs, l’atteinte en question touche aussi l’hippocampe. Ce qui entraîne une perte de mémoire et la difficulté, voire l’impossibilité, de se faire de nouveaux souvenirs. Par ailleurs, la dégénérescence entraînée par la maladie d’Alzheimer affecte aussi l’ensemble du tissu cérébral. Celui-ci contiendrait moins de cellules nerveuses qu’un cerveau en bonne santé.

Quels sont les signes annonciateurs de la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est généralement associée à la perte de mémoire. Toutefois, il peut arriver à tout le monde d’oublier de temps en temps la place de certains objets ou un numéro de téléphone. Ce sont des choses qui arrivent et qui ne doivent pas vous alerter. Quoi qu’il en soit, il existe certains signes annonciateurs de la maladie d’Alzheimer que vous devez surveiller.

  • Des changements de comportement – parmi les signes de la maladie qui doivent vous alerter, les changements de comportement arrivent en tête de liste. En effet, avant même que le diagnostic n’ait été posé, les personne souffrant de la maladie d’Alzheimer sont sujettes à de l’excitation, une irritabilité, une forte anxiété, de l’apathie, de l’indifférence ou tout simplement une absence d’émotion. Le malade manque aussi d’enthousiasme pour tous les aspects de sa vie.

  • Une désorientation manifeste – le patient atteint de cette pathologie neurologique peut facilement se perdre dans son propre quartier. Cette désorientation dans l’espace  s’accompagne généralement d’une désorientation dans le temps. Ainsi, vous devez faire attention si un de vos proches ne se souvient plus en quelle année il se trouve.

  • Des troubles du langage – dès le début de la maladie d’Alzheimer, la personne concernée peut avoir des troubles de langage. D’ailleurs, il est assez fréquent à ce stade qu’elle oublie le nom des objets du quotidien ainsi que le prénom de certains proches. Si jamais vous remarquez ce type de trouble chez un membre de votre famille ou chez un ami, vous devez prendre ce signe très au sérieux.

Quelles sont les causes de cette pathologie ?

Alzheimer03

Même si de nombreuses personnes tendent à penser que la maladie d’Alzheimer peut être héréditaire, il n’en est rien. En réalité, c’est la mort des cellules nerveuses qui est la principale cause de la maladie d’Alzheimer. Aussi, plus l’âge d’une personne avance, plus le risque de contracter cette maladie augmente également.

Et les facteurs de risque de l’Alzheimer ?

Comme il a été mentionné plus haut, le premier facteur de risque de développer cette pathologie est l’âge. Aussi, même si la maladie n’est pas héréditaire, la présence de certains gènes de susceptibilité peut favoriser sa survenue. Outre cela, l’alcoolisme et l’isolement social seraient aussi d’autres facteurs favorisant le développement de la maladie d’Alzheimer.

Les signes caractéristiques de la maladie d’Alzheimer

Cette pathologie neurologique se manifeste selon différents symptômes. Cependant, ceux-ci n’apparaissent pas en même temps, mais surviennent un à un, à mesure que la maladie évolue. Parmi les signes caractérisant la maladie d’Alzheimer, il y a :

  • La perte de mémoire ;

  • Des troubles du comportement comme la dépression, l’irritabilité, l’agressivité ou l’anxiété ;

  • La confusion ;

  • La désorientation tant dans l’espace que dans le temps ;

  • L’altération du langage ;

  • La déambulation et la fugue.

Ainsi, vous devez être attentif à ces symptômes et contacter immédiatement un médecin afin de commencer le plus rapidement le traitement. D’autant plus que les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer ne voient le jour que plusieurs années après l’apparition des premières atteintes cérébrales.

Alzheimer04

Ses différents stades d’évolution

Dès la première lésion cérébrale, la maladie d’Alzheimer passe par 7 stades. Son évolution est donc marquée par les stades suivants :

  • L’inexistence de déficience ;
  • Un très léger déficit cognitif ;
  • L’apparition d’un déficit cognitif léger ;
  • Un déficit cognitif modéré ;
  • Une aggravation du déficit cognitif
  • Un déficit cognitif sévère ;
  • Un déficit cognitif très sévère.

Vous l’aurez compris, il est très difficile de déceler le tout début de la maladie d’Alzheimer. Quoi qu’il en soit, si certaines pertes de mémoire chez un proche vous inquiète, n’hésitez pas à l’emmener à consulter.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !