Vivre avec les maladies cardiovasculaires, comment faire ?

cardiovasculaires04

Souffrir d’une maladie chronique n’est jamais facile. En plus des traitements qu’il faut suivre durant une période de temps assez longue, voire à vie, il y a aussi les nombreuses contraintes au quotidien. Tel est le cas des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires. Celles-ci doivent, effectivement, faire attention à leur alimentation, leurs activités physiques et à leurs déplacements. Dans de nombreux cas, la vie affective est aussi mise à mal par la maladie. Dans les paragraphes qui suivent, vous allez découvrir les astuces et les conseils permettant de vivre avec les maladies cardiovasculaires au quotidien.

Maladies cardiovasculaires et vie affective

cardiovasculaires01

Sujet parfois tabou chez les patients, la vie affective et l’activité sexuelle sont deux aspects de la vie qui sont influencés par le fait de souffrir d’une maladie cardiovasculaire. Cependant, les patients doivent comprendre qu’il leur est tout à fait possible de s’épanouir dans leur vie sexuelle, même après un accident cardiaque. Pour cela, il vous faut respecter les quelques règles suivantes :

  • Adopter une meilleure hygiène de vie en faisant régulièrement de l’activité physique et en arrêtant le tabac ;

  • Toujours poursuivre son traitement même en cas de troubles sexuels ;

  • Oser parler et confier à son médecin traitant tous les difficultés et troubles sexuels ;

  • Réduire autant que possible sa consommation d’alcool ;

  • Si jamais vous êtes en surpoids ou en cas d’obésité, il est nécessaire de perdre du poids ;

  • Diminuer la consommation de somnifères et d’antidépresseurs, car ceux-ci favorisent les troubles de l’érection.

Il faut aussi noter que le fait de parler à votre médecin de vos troubles érectiles peut aussi aider ce dernier à détecter les maladies cardiovasculaires de manière précoce.

Conseils et astuces pratiques pour mieux vivre avec les maladies cardiovasculaires

A part l’aspect affectif de la vie, d’autres aspects sont aussi concernés par les effets des maladies cardiovasculaires. En fait, ce type de pathologie peut devenir handicapant au quotidien si le patient ne fait pas attention à sa santé. Pour réduire au minimum le risque de complications relatives aux maladies cardiovasculaires, il faut avoir certaines habitudes et respecter certaines règles.

S’informer le plus possible sur sa maladie

Pour mieux vivre avec les maladies cardiovasculaires, il faut avant tout que les patients s’informent le plus possible à propos de leurs maladies. Une bonne prise en charge passe, en effet, par une bonne compréhension de la maladie, ses symptômes, ses complications et les traitements qu’il faut prendre. Pour être responsable, le patient doit alors bénéficier d’un accompagnement médical de qualité. Aussi, il ne doit pas hésiter à poser des questions à son médecin traitant en cas de besoin. Par ailleurs, les informations en question doivent aussi parvenir à l’entourage du patient. Cela va les permettre de mieux aider ce dernier au quotidien.

Faire du sport

cardiovasculaires02

Il s’agit là d’un conseil que tout le monde doit suivre, même les bien-portant. Mais chez une personne souffrant de pathologies cardiovasculaires, la pratique d’activité physique est importante. Elle permet de réduire le risque de récidive lorsqu’il s’agit d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral. Le sport favorise la circulation sanguine dans les artères évite que ceux-ci ne s’encrassent. Outre ses bienfaits pour la santé cardiaque et la santé vasculaire, l’activité physique agit aussi sur l’humeur.

Ne pas bannir les graisses de son alimentation

Lorsqu’on parle de maladies cardiovasculaires, il est toujours question d’éviter une alimentation riche en graisses. Or, les graisses ont leur utilité pour l’organisme. Il faut, tout simplement, savoir faire le bon choix, car il y a les mauvaises graisses et il y a les bonnes graisses. Ces dernières sont connues en tant qu’acides gras insaturés. Vous les trouverez dans les poissons gras, les noix, l’huile de soja et l’huile de colza. Il s’agit là d’aliments favorisant la santé du cœur. A titre d’information, les acides gras saturés, et donc les mauvaises graisses, se trouvent surtout dans le beurre, les pâtisseries, les sauces, la crème fraîche et les viandes de bœuf.

Prendre les précautions nécessaires pour les voyages

Voyager contribue aussi à l’épanouissement d’une personne. Cependant, pour une personne souffrant d’une pathologie cardiovasculaire, le fait de voyager peut affecter son état de santé, notamment les voyages en avion. En fait, l’immobilisation prolongée durant les déplacements n’est pas bonne pour la santé cardiovasculaire. Toutefois, les spécialistes estiment qu’au-dessous de quatre heures de vol, les personnes cardiaques ne risquent rien. Pour ce qui est des voyages en voiture, une pause de 10 minutes toutes les deux heures est nécessaire. Le patient peut ainsi se dégourdir les jambes et prendre un peu l’air.

cardiovasculaires03

Quoi qu’il en soit, il est fortement conseillé de discuter avec le médecin traitant avant chaque voyage. Celui-ci sera, en effet, en mesure de donner des conseils adaptés à chaque situation, en fonction du mode de transport et de la destination.

Rejoindre des associations

Enfin, pour mieux vivre avec les maladies cardiovasculaires, il est aussi nécessaire de rejoindre les associations de patients. Cela permet aux malades de partager et d’échanger avec d’autres personnes qui peuvent les comprendre facilement. Les personnes cardiaques bénéficieront également d’un accompagnement et de conseils par rapport à ses préoccupations quotidiennes. Dans ces associations, il est aussi question d’informer et d’éduquer le plus grand nombre à prévenir les maladies cardiovasculaires.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !