Zoom sur les principales pathologies neurologiques et leur prévention

pathologies neurologiques01

Des centaines de millions de personnes à travers le monde souffrent de problèmes neurologiques. Ces problèmes englobent de nombreux types de troubles neurologiques qui peuvent toucher tant les adultes, les jeunes, les séniors et les enfants. De nombreuses zones du corps peuvent également souffrir de ces troubles et les conséquences peuvent être très graves. Cependant, il existe des solutions pour prévenir les pathologies neurologiques et éviter, par la même occasion, leurs éventuelles complications.

Qu’entend-on par pathologie neurologique ?

Comme son nom l’indique, une pathologie neurologique est une atteinte au système nerveux centrale ou périphérique. A cet effet, elle peut affecter le cerveau, la moelle épinière, les muscles, le système nerveux, le cervelet, et le tronc cérébral. Même si toutes les pathologies neurologiques affectent le système nerveux, les manifestations de chaque maladie sont différentes. Parmi les maladies neurologiques regroupées dans cette catégorie, il y a : la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaques, l’accident vasculaire cérébral, la maladie de Charcot et les tumeurs du cerveau.

pathologies neurologiques02

Comme les maladies neurologiques s’attaquent au système nerveux, leurs conséquences sur la santé peuvent être très graves. Certaines, lorsqu’elles ne sont pas prises en charge le plus rapidement possible, peuvent être fatales.

Quelles sont les pathologies neurologiques les plus courantes ?

Même si les pathologies neurologiques sont nombreuses, il en existe certaines qui sont plus courantes que les autres. Dans ce qui suit, vous allez découvrir ce qu’il faut retenir à propos des maladies neurologiques les fréquentes.

L’accident vasculaire cérébral

pathologies neurologiques04

L’AVC ou apoplexie est l’une des pathologies neurologiques les plus fréquentes et les plus dangereuses. Elle correspond à l’obstruction ou à la rupture d’un vaisseau ayant pour rôle de transporter le sang vers le cerveau. Lorsque celui-ci se brise, le cerveau est face à une privation d’oxygène et ne peut plus fonctionner correctement. L’accident vasculaire cérébral est une urgence médicale qu’il ne faut pas prendre à la légère. Effectivement, lorsque le cerveau se retrouve sans oxygène assez longtemps, cette pathologie peut être fatale. D’ailleurs, plus de 50 % des personnes ayant souffert d’AVC ont des séquelles très importantes.

L’épilepsie

Cette maladie neurologique touche pas moins de 500 000 personnes en France. La moitié des personnes malades ont moins de 20 ans. L’épilepsie se caractérise par des crises répétitives et imprévisibles. Ces crises peuvent être de diverses formes selon la personne touchée.

La maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une pathologie neurodégénérative qui conduit à une perte de mémoire. Par ailleurs, la dégénération des neurones du malade peuvent lui enlever son autonomie. La maladie d’Alzheimer est pénible tant pour le patient que pour son entourage. En moyenne, le patient atteint d’Alzheimer meurt dans les 10 ans suivant le diagnostic.

La maladie de Parkinson

Il s’agit d’une pathologie touchant le système nerveux central. La maladie de Parkinson se manifeste par la lenteur et la difficulté du mouvement. Le patient est également sujet à une hypertonie musculaire et à des tremblements, même au repos. D’autres symptômes secondaires comme les crampes, les mictions urgentes, les douleurs et les fourmillements peuvent aussi survenir. Cette maladie évolue en 5 stades. Le dernier se solde par la perte complète de l’autonomie.

La maladie de Charcot

Cette maladie neurologique est évolutive. Elle touche les systèmes moteurs et provoque une perte de motricité. Cette perte est surtout due à la dégénérescence et à la mort des cellules nerveuses ayant pour rôle de commander les muscles volontaires.

Les troubles psychiatriques

Parmi les troubles psychiatriques liés à des problèmes neurologiques, il y a les troubles bipolaires et la schizophrénie. Les premiers se caractérisent par l’alternance de la période dépressive et de la période maniaque. Les troubles bipolaires peuvent conduire le patient à se suicider. En ce qui concerne la schizophrénie, le patient perd contact avec la réalité du fait d’une atteinte aux circuits neuronaux du cerveau. La personne souffrant de schizophrénie est souvent sujet à des délires et à des hallucinations.

Que faire pour prévenir ce type de pathologie ?

pathologies neurologiques03

De nombreuses pathologies neurologiques ne surviennent qu’à partir d’un certain âge. Ainsi, vous pouvez très bien adopter certaines habitudes de vie pour prévenir ce type de maladie et préserver la santé de votre système nerveux. Pour cela, il vous faut tenir compte des quelques conseils suivants :

  • Adopter une bonne alimentation et faire régulièrement de l’activité physique – une alimentation saine est la première étape d’une prévention neurovasculaire. Ensuite, pour maintenir en forme votre système nerveux, il faut que vous fassiez du sport de manière régulière. Par ailleurs, faire travailler votre mémoire est aussi un bon exercice pour booster vos capacités cognitives et toujours stimuler vos neurones.

  • Eviter l’isolement – pour une bonne santé mentale, tout ce qui est activité sociale a de l’importance. L’environnement dans lequel un individu évolue impacte d’ailleurs sur sa santé. Il ne faut donc pas rester seul trop longtemps, mais essayer d’avoir des contacts avec les autres de temps en temps.

  • Eviter de consommer de l’alcool, du tabac et encore moins de la drogue – l’alcool est réputé pour être toxique pour le système nerveux tandis que le tabac endommage les artères. Pour ce qui est de la drogue, elle a pour effet d’endommager le système nerveux central.

En somme, le fait de mener une vie saine est la clé pour prévenir les pathologies neurologiques.


Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !

Recevez tous nos astuces pour rester en bonne santé !